Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 11 Déc 2019 22h52

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 30 Mai 2009 14h47 
Hors ligne

Inscription: 17 Mai 2009 14h02
Messages: 1
pouvez vous me donner des conseils sur la conduite des finisseurs ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 14 Juil 2009 21h11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
salut,
question plutot vague, mais qui mérite d'etre approfondie
pour la conduite du finnisseur, il faut que tu anticipes un max et que tu sois doux dans la manoeuvre de ta machine!!
essai quand tu le peux de te placer de facon que ton finnisseur soit equilibré par rapport a la bande que tu dois tirer, c a dire place toi au milieu de ta bande pour que la poussée des enrobés effectuées sur les extensions soit a peu pres equivalentes, tout simplement pour que ta direction soit plus stables, je m'explique peut etre mal mais par exemple si tu reste fermé a gauche et que tu ouvres a fond a droite tu verras que ta machine aurra tendance a tirer sur la droite, par conséquent tu serras obligé de corriger ta direction sur la gauche pour filer droit, ce qui risque de faire serpenter ta machine, et tu ne peux pas savoir comment c'est désagréble pour le regleur quand le conducteur ne va pas droit!

par expérience personnelle, mon chauffeur va bientot arriver sur ses 2 ans de pratiques et n'arrive toujours pas a aller droit,donc pour ma part je suis seul a regler la machine, donc les aller retour sans cesse pour rentrer et sortir mes extensions , au bout de la journée tu es vraiment claqué, sans compter que tu dois controler ton reglage donc voila, si tu es fluide dans ta conduite et que tu vas droit, ton regleur ou tes regleurs (je ne sais pas combien de personnes regle ta machine) te sera reconnaissant et eviteras de créer des tensions entre vous

pour ce qui est des courbes, tu dois anticiper ta trajectoire, tu dois te resserrer vers l'intérieur du virage,pourquoi?? parceque sur un virage plutot sérré et etroit, si tu suis ton guide tu verras que l'avant de la machine passeras, mais avec le déport de la table il y a de forte chance que tu reste coincé derriere!

la vitesse d'avancement: perso, je demande a démarrer a 4 metres minutes, puis tu vois suivant les conditions du chantier si tu peux accelerer, si le support est pas trop défoncé,si ton régleur est calé,selon le matériauxque tu applique, a toi de voir, si tu as un doute demande a ton regleur si tu peux accelerer, et si tu le fais accélere petit a petit, passe pas de 4 m/min a 12 m/min, parceque ta vitesse d'avancement intervient sur l'equilibre de la table, donc si tu accélere trop violemment la table va descendre, n'oublie pas de regler la fréquence de tes vibreurs et dameurs en fonction de la vitesse d'avancement (pour ca je ne sais pas si c toi ou ton regleur qui s'en occupe)

voila pour ce soir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 14 Juil 2009 21h16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
j'oubliais, tu sais qu'il y a 4 cotés sur la machine, donc ne reste pas planté sur ton siege et suivre betement ton guide, regarde de temps en temps ce qui se passe de l'autre coté, fais pas comme mon chauffeur qui attend que ca se passe.
regarde ton guide, mais regarde ce qui se passe derriere aussi, surtout pendant un virage

a+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 01h38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
j'ai trouvé un schéma qui explique la trajectoire pour un virage
Image
ce qui ai bien sur les finnisseurs actuels, c'est qu'il y a un potar qui permet de tourner en continu sans toucher la commande de direction , ce qui evite d'avoir des accoups de direction, le virage est plus fluide, ce qui permet a la table de garder un certain equilibre et d'avoir moins d'ondulation, a partir du moment que tu interviens dans la direction ou dans la vitesse de la machine, tu mets en jeu l'equilibre de la table donc tu obtiens un défault d'aspect et de forme, a toi de trouver le bon equilibre pour chaque virage
pour t'aider a te diriger lors d'un virage, resserre toi , et prend le milieu de ta chenille en point de repere, essai de garder toujours la meme distance entre ce point et la bordure


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 02h01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
la conduite du finnisseur est importante dans l'application des enrobés, ainsi que le reglage mais aussi le cylindrage, c'est une cohésion , l'un ne va pas sans les autres!!

tu peux avoir la meilleure equipe au poste d'application, un mauvais cylindrage peux te saloper tout le chantier, et bien c'est pareil pour la conduite du finnisseur, tu peux avoir le meilleur regleur, si tu as un chauffeur qui n'assure pas, il peut saloper le boulot egalement

la table du finnisseur est dite flottante parcequ'elle "flotte" sur les enrobés, mais pour avoir un bon rendu, la table doit se trouver en equilibre, qui est composé de plusieurs elements, l'action sur le nivelement, la température et l'alimentation des enrobés, la vitesse des dameurs et vibreurs, la vitesse d'avancement et la direction, si un de ces element est modifié, la table n'ai plus en equilibre et lui faudra quelques metres pour qu'elle le retrouve,

là ou intervient le conducteur du finnisseur est sur l'avancement et la direction( et parfois selon les chauffeurs il corrrige la vitesse des dameurs et vibreurs lorsqu'il modifie sa vitesse d'avancement, mais ca on n'y ai pas encore):
-si tu accélere, la table va descendre, donc intervient sur l'equilibre de la table, au regleur de corriger son epaisseur de pose, on accélere en douceur pour eviter de faire un trou
-si tu ralenti, la table va monter, donc si tu as besoin de ralentir (lors de l'arrivée sur un ancrage ou a l'abord d'un virage) anticipe ta déccélération pour eviter de faire une bosse derriere
-lorsque tu interviens sur la direction, l'extension extérieur du virage aurra tendance a descendre,contrairement a l'extension interieur qui montera, parceque l'exterieur va plus vite que l'interieur, c'est comme une voiture, la roue exterieure tourne plus vite que celle de l'interieur, a toi d'avoir une fluidité dans ta conduite ,dans une ligne droite si tu serpente un peu ca ne modifiera pas grand chose sur le rendu, c'est infime,mais lors d'un virage l'equilibre de la table est déja mis en jeu par ce changement de vitesse pour chacun des cotés, ai une conduite fluide et sans accoup pour ne pas accentuer les défaults
-comme pour les tas d'enrobés devant les chenilles, il faut les retirer sinon en montant dessus la hauteur du nivelement est modifié et il y aurra surement une bosse suivi d'un trou


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 12h04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2008 12h11
Messages: 475
Localisation: Au pied du Ballon d'Alsace - 90 -
On voit la une chef d'équipe super cool et très pédagogique, et qui connais sont metier.

Tres rare de nos jours. :wink:

_________________
Lëck mi am àrsch atitud.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 12h23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Mai 2007 16h30
Messages: 2010
Localisation: Lorraine, 57
Il en faut des gars comme SPOOKY car dans les équipes de "noir", toute l'année on est avec les mèmes gars alors si il y a une sale ambiance, cela se répercuteras sur le travail au chantier :wink:

_________________
Guet'ss mollé!!!!!!!!!!!!!!!!! Si tu veux en savoir plus, vas faire un tour ici: viewtopic.php?f=108&t=11911


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 12h36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2007 21h27
Messages: 465
Localisation: meuse .recicourt (argonne )
bonjour .effectivement il aurai etait dommage de passé a coté de ses explications
je n ai jamais travailler aux enrobés ;mais j ai un fils qui a travailler pour eurovia quelques années ;efectivement il me disait que cetait tout un travail d équipe. :hello:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 12h59 
Hors ligne

Inscription: 14 Aoû 2006 22h03
Messages: 513
Localisation: Jura
salut a tous!!! mercie pour toute ces explication Spooky , moi qui débute dans ce métier , je suis très passioné , pour moi l'enrobés et bien plus qu'un métier mais une passion , et pour avoir déja bosser dans des équipe d'enrobés il est vrai comme le dit vogele que si l'ambiance et mauvaise , cela se répercutera sur le travaille , en tou cas je suis heureux de voir qu'il y a des gars comme vous qui aime le "noir" autant que moi , certaine personne croive que se qu'on fait c'est rien , mais il ne se rende pas compte du travaille et des heures que l'ont abbat tous les jour , ainsi que pas mal de contrainte , alors sa fait vraiment plaisir de voir sa , en tout cas les gars un grand mercie pour toute ces explication , surtout continué a faire vivre se sujet.
a bientot :hello:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 22h22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
merci pour ces compliments, n'hesité pas a posé vos question sur le "noir", je serais ravi de vous en faire découvrir les regles de l'art!!( dans la limite de mes connaissances!!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: conduite de finisseur
MessagePosté: 19 Juil 2009 23h04 
Hors ligne

Inscription: 14 Aoû 2006 22h03
Messages: 513
Localisation: Jura
c'est sur que le principale interessé n'est pas revenue , mais tu as trouvé d'autre passioné donc on y gagne au change lol pourait tu m'expliquer le fonctionnement des poutre , car j'ai beau lire et relir les sujet ou sa en parle , je n'arrive pas vraiment a piger le système , en gros je vois comment sa fonctionne , mais si tu pourait m'en dire plus sa serai sympa
a :hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Juil 2009 19h46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
de quelle type de poutre parle tu?
il en existe 3 sortes:
- la poutre "BLAW KNOX", plus connue sous le nom de poutre enjambeuse qui utilise 1 palpeur à ultrasons et longue de 18 metres
- la poutre virtuelle qui fonctionne avec des lasers qui prend des références sur 6 metres a l'avant et sur 6 metres a l'arriere
- la poutre 1/2 qui fonctionne avec 3 palpeurs a ultrasons


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Juil 2009 20h12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008 18h29
Messages: 128
Localisation: Montélimar (26)
Salut spooky,

J'aimerai bien que tu nous développes les trois types de fonctionnement de poutres :oui:
J'en connait aucune des trois. :roll:
Merci pour les explications précédentes. :yes: :bravo: :tchin:

_________________
Cédric


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Juil 2009 22h53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
je ne suis pas un As du dessin sur ordinateur, donc je vais faire un croquis papier et je le scannerais apres, car l'expliqué comme ca sans dessin c'est pas facile surtout si tu ne connais pas le systeme, j'essaierais de retrouver des photos de ces diverses poutres


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Juil 2009 22h58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
j'oubliais qu'il existe une quatrieme sorte de poutre, mais qui ne se sert quasiment plus vu les nouvelles technologies, c'est une poutre latérale qui fonctionne elle aussi avec un palpeur a ultrason dont sa longueur varie de 2 à 8 metres
meme la poutre enjambeuse ne se voit que tres rarement, les plus courantes a l'heure actuelle sont la poutre virtuelle ainsi que la poutre 1/2


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Juil 2009 23h01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2008 12h11
Messages: 475
Localisation: Au pied du Ballon d'Alsace - 90 -
Je me permet de poster cette photo de totophe. :oops:

Image

_________________
Lëck mi am àrsch atitud.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2009 00h03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
je souhaite avant toutes choses apporter une petite précision sur un terme employé dans le "noir", quand on parle de "vis calées", j'ai eu l'occasion d'entendre par ci et là de la part de régleur débutant, qui ont été formé par d'autre régleur debutant qui eux meme ..... bref, vous m'avez compris, le terme de "vis calées" a été déformé et lorsque j'entends des personnes tétu et borné qui ne veulent pas écouter ces explixations parcequ'on leur a appris comme ca donc c'est pas autrement!
ce que j'entends c'est du genre:
Citation:
" les vis calées c'est quand on bloque la table en fermant les vannes des verins de nivelement pour que la table ne bouge plus"
c'est nul, pour la simple et bonne raison c'est que si on n'appuie pas sur le bouton de nivellement et bien le nivellement ne bouge pas,je parle au niveau du verin, je ne parle pas de l'épaisseur des enrobés( j'expliquerais ca un peu plus bas)
Citation:
"quand on ai en vis calées , la table n'ai plus flottante"
, et puis quoi encore, la table reste flottante etant donné qu'elle est porté par les enrobés
bien maintenant voila l'explication et désolé qu'elle puisse choquer cetaines personnes qui se sont ancrés leur histoire dans la tete, je pense que c'est le moment de faire un"reset" et d'enregistrer:
les anciens finnisseurs etait dépourvus a l'epoque d'electronique, donc le systeme employé a cette epoque etait une table dont le nivellement etait modifié grace a des manivelles qui changeait l'angle d'attaque, ces manivelles n'etaient autre que des vis , donc a l'epoque , les regleurs ne s'attardait pas a faire des chaussées aux reglages pointus, les manivelles etaient assez dures a manoeuvrer, au debut du chantier , le regleur manoeuvrait ces manivelles afin de regler l'epaisseur approximative qu'il devait appliquer,qu'il corrigeait au démarrage si son épaisseur n'etait pas convenable, ensuite une fois que sont épaisseur etait réglé, il laissait sa machine avancer sans intervenir sur ces manivelles, d'ou le terme " vis calées"

donc a l'heure actuelle, le terme de " vis calées" existe toujours ,mais on n'a plus de manivelles mais des boutons, on fait son démarrage, on cale son epaisseur grace au bouton de nivellement et on ne touche plus a rien, mais pour cela il faut que la machine avance a vitesse constante, que la température des enrobés soit constante egalement, que les convoyeurs et les vis de répartitions des enrobés soient réglés afin de fournir l'enrobé sans qu'elles ne s'arretent , elles doivent tournées en continue et on ne touche plus a rien, ni la vitesse des dameurs ni celle des vibreurs, on fait semblant de travailler quand le patron passe par là pour pas qu'il se dise " tiens! lui il fout rien, je le paye a rien faire" ou une jolie demoiselle pour montrer qu'on a metier d'homme , qu'on ai un dur un vrai!! :cool:

voila en esperant avoir été assez precis sur ce sujet

ah si j'oubliais, une fois quelqu'un m'a meme dis que les fameuses vis de reglage de l'angle d'attaque que l'on trouve surtout sur les ABG, celles en laiton, on regle l'attaque jusqu'a ce qu'a liberer les vis et ces ca "vis calée", non ca c'est juste que la table est libre , on dis qu'elle est en equilibre, donc que le point d'attaque est approximativement par là

je reviendrais aussi plus tard sur un autre sujet, quand on dis "bloque" la table, et l'explication de table flottante, il y en a des trucs a dire sur la mauvaise utilisation des termes ou des mauvaises explications sur le fonctionnement du materiel


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2009 22h19 
Hors ligne

Inscription: 14 Aoû 2006 22h03
Messages: 513
Localisation: Jura
salut Spooky , en gros moi j'aimerai bien savoir le fonctionnement de chaque poutre , si sa ne te dérange pas .
a :hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2009 22h26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
Citation:
de benoit » 21 Juil 2009 22h19

salut Spooky , en gros moi j'aimerai bien savoir le fonctionnement de chaque poutre , si sa ne te dérange pas .
a benoit


ne t'inquiete pas, je ne t'ai pas oublié, je planche juste sur quelques dessins fait a la main puis que je vais scanner en essayant d'etre le plus clair et explicite possible et je recherche quelques photos pour te présenter chaque modele, je ne l'ai pas toute en photos donc je demanderais a un collegue qui en a de me les passées, par contre je ne les aurrait que jeudi de la semaine prochaine


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Juil 2009 23h09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2009 00h10
Messages: 30
LA POUTRE ENJAMBEUSE
Image
A: point de pivot
B: palpeur a ultrason
C: fixation sur le bras de nivellement et la poutre, la photo n'ai pas tres nette mais la fixation remonte et se raccorde a la poutre au niveau du point de pivot D
D: point de pivot
E: point de pivot

comme on peut le voir, la poutre avant est équipée de ski, mais elle peut etre aussi equipée de roue comme celle de l'arriere


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 141 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com