Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 23 Jan 2018 19h36

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Oct 2016 22h07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
bgmt a écrit:

Port-Marly : une passerelle à bon port
Par J.T., le 6 octobre 2016
SMB, spécialiste de la charpente métallique, a réalisé, dans le cadre d’un groupement avec l’entreprise de génie civil Charier GC, la construction et le levage d’une passerelle piétonne de 86 m de portée entre le centre-ville de Port-Marly et l’île de la Loge, dans les Yvelines.
Très attendue, cette passerelle sera accessible aux piétons et aux cyclistes d’ici fin 2016. Sa mise en place spectaculaire, après une opération préalable de levage, a nécessité le levage aérien d’un ensemble de 145 t constitué du tablier suspendu à l’arc de la passerelle, entièrement...
http://www.constructioncayola.com/infra ... res_161006


En vidéo : le levage d’une passerelle piétonne de 86 m de portée sans appui intermédiaire
LE MONITEUR.FR - Publié le 07/10/16 à 16h42

La mise en place aérienne spectaculaire de cet ouvrage de 131 tonnes et d’une portée de 86 mètres, sans appui intermédiaire, a été réalisée le 30 septembre 2016 à Port-Marly (Yvelines) par la société SMB, spécialiste de la charpente métallique, avec la participation de l’entreprise Charier GC pour la construction du génie civil, des culées et des ouvrages provisoires en site fluvial.
Une passerelle piétonne enjambe désormais la Seine pour relier le centre-ville de Port-Marly à l’île de la Loge. Espérée de longue date par les Marlyportains, elle sera accessible aux piétons et aux cyclistes d’ici la fin 2016. Dédiée aux circulations douces, la passerelle de métal et de bois disposera d’escaliers intégrés, de rails à vélos et d’un ascenseur incliné de chaque côté permettant l’accès des personnes à mobilité réduite.
Lors de la conception du projet mené par le Syndicat à vocation multiple (SIVOM) des Coteaux de Seine, les choix architecturaux ont été guidés par une volonté de respect du caractère de la Seine et de ses alentours. L’agence AEI (Architecture Environnement Infrastructure), maître d’œuvre avec l’ingénieriste Corédia, a imaginé un ouvrage tout en légèreté visuelle avec une structure métallique en arc.
L’entreprise SMB a été mandatée en juillet 2015 pour la fabrication et la mise en œuvre de cette passerelle de 86 mètres de portée sans appui intermédiaire. Le poids total de la charpente métallique de la passerelle, béquilles comprises, est de 170 tonnes.
La réalisation de cet ouvrage a nécessité de nombreuses heures d’études de conception technique. Le principal point délicat rencontré par l’entreprise SMB a porté sur les différentes largeurs de la passerelle. En effet, l’arc central se dédouble du centre jusqu’aux extrémités de la passerelle. Ainsi, le caisson métallique qui constitue le tablier de la passerelle possède une largeur de 1,40 mètre au centre et s’élargit jusqu’à 3,40 mètres à ses extrémités.
Le tablier est complété par une série de consoles soudées de part et d’autre pour supporter un platelage en chêne, et aux extrémités, pour accueillir les escaliers pourvus de rails à vélos. Ce tablier est porté par un arc, réalisé également à partir d’un caisson métallique large de 60 cm au milieu, qui s’élargit jusqu’à se dédoubler en forme de Y à son intersection avec le tablier, à chacune de ses extrémités.
L’ouvrage se complète d’un système de suspentes métalliques positionnées tous les 6 mètres, qui permettent à l’arc de soutenir le tablier et qui assure ainsi l’équilibre général de l’ensemble. Ce type de structure « bow-string » autorise de grandes portées tout en permettant d’avoir un tablier très mince (50 cm), faisant office de tirant.
22 semaines de montage
SMB a choisi de réaliser le montage de la partie centrale de la passerelle directement sur l’île de la Loge à Port-Marly. Les éléments en acier ont été acheminés sur le chantier depuis les ateliers de production de SMB où ils ont été fabriqués sur mesure à partir du mois d’avril dernier. Le tablier et l’arc sont arrivés en 3 grands éléments principaux chacun, pour ensuite être assemblés en position sur une plateforme spécialement aménagée au sol en bordure de la Seine.
Les opérations de finition telles que l’application de la peinture de finition, la réalisation de la résine antidérapante sur la partie métallique centrale du tablier, la pose du platelage en chêne et des garde-corps sur les rives en consoles du tablier, l’installation du câblage et des appareils d’éclairage encastrés dans le platelage ont également été réalisées sur place, avant le levage de la passerelle.
Il aura ainsi fallu 22 semaines de montage et une quinzaine d’ouvriers sur le chantier pour obtenir le résultat final.
La spectaculaire opération de levage a quant a elle duré 3 heures et mobilisé une dizaine de personnes.

http://www.lemoniteur.fr/article/en-vid ... e-33390007


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2016 14h43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Marine russe : 101 ans de service actif pour le « Kommuna » !
Publié le 03/10/2016 14:08 | Mis à jour le 04/10/2016 15:40

Le catamaran Kommuna est le plus ancien bâtiment opérationnel de la marine russe, et probablement de toutes les marines mondiales, ayant dépassé les 101 ans de service. Basé à Sébastopol, ce navire de sauvetage sous-marin vient de participer à un exercice en mer Noire.
Le Kommuna a servi de bâtiment porteur au mini-sous-marin AS 28 qui a plongé sur une cible par 40 mètres de fond. Cet exercice a pris fin le 30 septembre. C’est ce qu’indique le blog Soumarsov, qui suit de près les activités sous-marines de la marine russe.
Le Kommuna a été lancé le 17 novembre 1913 par le chantier Poutilov de Saint-Pétersbourg. Admis au service actif en juillet 1915, il porte alors le nom de Volkhov. Rebaptisé Kommuna en 1922 (en référence à la Commune de Paris…), il affiche des états de service impressionnants.

Siège de Léningrad
Pendant la Première Guerre mondiale, il est d’abord basé à Reval (aujourd’hui Tallinn) et sert de navire ravitailleur de sous-marins en Baltique. Sa première opération de sauvetage remonte à l’été 1917. Il relève l’AG 15, un submersible russe de la classe American Holland qui a coulé à proximité des îles Åland.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Kommuna participe aux opérations du siège de Léningrad. Il permet notamment de récupérer des chars et des véhicules tombés dans les eaux du lac Ladoga.

En 1950, il subit des travaux de modernisation au chantier De Schelde de Vlissinguen, aux Pays-Bas. En 1957, il mène l'opération de renflouement du M-256, un sous-marin de la classe Quebec qui a sombré dans le golfe de Finlande. Après avoir servi en Baltique, le Kommuna est affecté à la flotte russe de la mer Noire depuis 1967.

Long de 96 mètres, le Kommuna déplace 3 100 tonnes à pleine charge. Son équipage comprend 99 hommes. À nouveau modernisé en 1984 à Sébastopol, il est équipé depuis 2009 d’un véhicule sous-marin télécommandé Pantera Plus de fabrication britannique. Trop petit pour relever les sous-marins russes actuels, il sert désormais de navire de soutien pour les opérations de secours.

Le Kommuna n’est pas à proprement parler la plus ancienne unité navigante militaire dans le monde. La frégate américaine USS Constitution, en service depuis 1798, détient officiellement ce titre. Mais il s’agit d’un navire d’apparat. En France, la plus ancienne unité navigante de la Marine nationale est le voilier Mutin, lancé en 1927 aux Sables-d’Olonne.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... le-kommuna


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2016 22h12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image
par jshepguis

Image
par DEANB


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Déc 2016 23h33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image
par lemarin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Jan 2017 22h20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Levage d’une des palmes en BFUP (béton fibré à ultra-hautes performances) de la toiture de la future gare TGV de Montpellier
15/12/2016 | 17:58 | | Chantiers

http://www.lemoniteur.fr/video/levage-d ... g-33896020


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2017 09h22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Sep 2005 15h02
Messages: 519
Localisation: Auch
Excusez mon ignorance; que représente la dernière photo? Une génératrice....? Merci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Jan 2017 12h58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Cela doit être une Hydrolienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Boskalis
MessagePosté: 07 Jan 2017 13h00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Levage record pour Boskalis dans l’offshore vietnamien (Vidéo)
Publié le 29/12/2016 15:06

Le néerlandais Boskalis a installé la partie supérieure (topside) de la plate-forme BK-TNG du champ Thien Ung, dans l’offshore vietnamien. Jamais un équipement aussi lourd (4 200 tonnes) n’avait encore été levé dans l’offshore avec une grue flottante de type sheerleg (c’est-à-dire non rotative). Boskalis vient de poster la vidéo de cette opération réalisée en septembre dernier pour le compte de la joint-venture russo-vietnamienne Vietsovpetro.

Le levage a été réalisé à l’aide de l’Asian Hercules III, une grue flottante sortie du chantier Keppel de Nantong (Chine) en 2015. Opérée par Asian Lift, joint-venture associant Boskalis à Keppel, cette grue d’une capacité de 5 000 tonnes a ainsi mené son premier projet offshore.

Outre le topside, elle a aussi mis en place les quartiers-vie de la plate-forme, d’un poids de 850 tonnes. Les deux éléments ont été posés sur une fondation métallique (jacket) pré-installée par 120 mètres de profondeur d’eau.

Boskalis a dû faire face à une autre difficulté : l’approche de la mousson. Il a donc dû réaliser l’opération de manière accélérée pour éviter de se retrouver confronté à de fortes pluies.

Située à environ 270 km des côtes vietnamiennes, la plate-forme BK-TNG est désormais en production.

Carole LANZI
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... mien-video


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Jan 2017 17h04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... hilippines


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: DEME, Orion
MessagePosté: 05 Mar 2017 17h54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Deme commande en Chine un nouveau navire de levage au gaz carburant
Publié le 02/03/2017 20:13 | Mis à jour le 03/03/2017 09:54

Le spécialiste belge des travaux maritimes n’en a pas fini avec les commandes de navires ni avec le choix du gaz comme carburant.

Au lendemain de la commande de la drague aspiratrice au gaz Spartacus chez le constructeur néerlandais Royal IHC, c’est avec le chantier chinois Cosco Guandong que Deme a signé un nouveau contrat pour un gros navire de levage destiné aussi bien à la pose des éoliennes en mer qu’au secteur pétrolier, y compris au démantèlement des installations offshore. D’une longueur de 216,50 mètres et pouvant loger 131 personnes, l’Orion doit être livré en 2019. Sa capacité de levage culminera à 3 000 tonnes, sa grue pouvant même monter des charges jusqu’à 170 mètres de hauteur, « une performance inégalée » à ce jour selon Deme.

Sous positionnement dynamique de niveau 3, le navire sera équipé de moteurs dual fuel au gaz pour une puissance totale de 44 100 kW. Il sera exploité par sa filiale Geosea qui gère déjà quatre navires et barges élévatrices utilisés pour l’éolien.

En 2017, une cinquième unité en cours d’achèvement chez Uljanik (Croatie) doit entrer en service : l’Appolo. Doté de 800 tonnes de levage, ce navire disposera lui aussi de moteurs au gaz. La nouvelle marque de fabrique de Deme qui, au total, a commandé six navires utilisant ce carburant alternatif.

Frédérick AUVRAY
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... age-au-gaz


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mar 2017 19h42 
Hors ligne

Inscription: 21 Sep 2013 00h45
Messages: 1216
Localisation: Agglo du pays de l'Or, Hérault (34).
:hello: Ceux qui croient que la Chine est uniquement un fabricant de gadgets électroniques bon marché et de vêtements devraient lire ce commentaire, et s'informer sur ce pays qui finira par bouffer tout le monde, à commencer par l'Europe ventre mou du monde.

_________________
I don't want nobody to give me nothing (open up thedoor I get it myself). James Brown.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Mar 2017 10h36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008 20h45
Messages: 1610
Localisation: Franche Comté
Chantier mise en place d'un pont au dessus de l'A6 à Chalon Sur Saône weekend du 18 et 19/03/17
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 11747.html

Un petit documentaire explicatif:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 13727.html

_________________
http://www.manugo.org/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Mar 2017 22h37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008 20h45
Messages: 1610
Localisation: Franche Comté
Reportage de France3 Bourgogne Franche-Comté concernant le levage du pont réalisé hier dans la nuit:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 17377.html

_________________
http://www.manugo.org/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: DEME, Orion
MessagePosté: 23 Avr 2017 14h10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image
Deme choisit le GNL et fait confiance à Wärtsilä
Publié le 18/04/2017 17:00

Le dragueur belge Deme a choisi la propulsion au GNL pour ses grandes unités à livrer ses prochaines années, avec le finlandais Wärtsilä comme principal fournisseur.

Le navire de construction pour l’éolien offshore de 210 mètres Orion intégrera la flotte de Geosea, groupe Deme, début 2019. Livré par le chinois Cosco Shipyard, il disposera de 44 180 kW de puissance diesel-électrique installée pour animer, notamment, une grue de 3 000 tonnes à 50 mètres de portée et 170 mètres de hauteur de levage.

Wärtsilä livrera en 2018 à Cosco quatre moteurs neuf cylindres 46DF et deux moteurs six cylindres 20DF, sans oublier les propulseurs de positionnement dynamique et un système de récupération de chaleur des gaz d’échappement. Cet ensemble sera capable de passer du fuel marine au GNL. Un ensemble de stockage et d’approvisionnement de GNL complète le concept.

C’est une livraison analogue, en priorité axée sur le GNL, qui sera fournie au chantier néerlandais Royal IHC pour totaliser la même puissance de 44 180 kW promise à la drague à cutter Spartacus de Deme. Cette dernière sera livrée à l’été 2019. Wärtsilä évalue cette dernière commande à 20 millions d’euros environ.

Alain SIMONEAU

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... e-wartsila


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mai 2017 18h14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Vidéo. Le « Pioneering Spirit » bat le record mondial de levage

Publié le 02/05/2017 16:29

Le Pioneering Spirit d’Allseas a levé le 28 avril les 24 000 tonnes des topsides (parties supérieures) de la plateforme Brent Delta de Shell, dans l’offshore britannique. Jamais une telle masse n’avait encore été levée en une seule fois par un navire à travers le monde.

L’opération, qui a duré 12 heures, a été réalisée sur le champ Brent, à environ 186 km au large des côtes nord-est des îles Shetland. Les parties supérieures de la plate-forme reposaient sur une structure gravitaire à trois pieds se trouvant par 140 mètres d’eau.

Les parties supérieures de Brent Delta ont été solidement attachées sur le Pioneering Spirit pour être transportées jusqu’au chantier de démantèlement Able UK situé à Teesside, au nord-est de l’Angleterre.

Navire d’installation, de démantèlement et de pose de pipelines, le Pioneering Spirit a de quoi battre son propre record à l’avenir puisqu’il dispose d’une capacité de levage de 48 000 tonnes.

Le démantèlement de Brent Delta, installation emblématique de l’offshore britannique mise en place en 1976, témoigne de la maturité de cette zone de production d’hydrocarbures. Quelque 140 plateformes pourraient être démantelées dans la région d’ici à 2026.

Carole LANZI

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -de-levage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juin 2017 14h55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image

La coentreprise Cosco-Deme met en place la plateforme « Goliath »
Publié le 08/06/2017 15:50 | Mis à jour le 08/06/2017 18:08

Le transporteur de colis lourds semi-submersible Kang Sheng Kou, armé par le chinois Cosco, a chargé fin mai à Flessingue, aux Pays-Bas, la plateforme élévatrice de travaux maritimes Goliath, du groupe belge Deme.

Le navire fait route vers Shanghai, abordant cette semaine le large du golfe de Guinée. La Goliath est attendu en juillet à Shanghai, ou elle entrera au chantier Cosco Shipyard pour quelques transformations avant d’engager son premier travail devant la côte orientale chinoise.

La Goliath est la première application de la coentreprise entre Cosco et Deme pour l’installation d’éoliennes offshore, basée à Guangzhou. Les travaux devraient s’enchaîner sans faiblir au cours des trois années qui viennent, pour rattraper les objectifs du 13e plan chinois en matière d’énergies renouvelables.

Après des années de retards accumulés, le parc devrait s’accroître de 77 % cette seule année 2017, pour atteindre 3 500 MW installés, selon l’agence Bloomberg, encore loin de l’objectif de 5 000 MW initialement prévu pour 2015.

Alain SIMONEAU

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... le-goliath


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Aoû 2017 14h50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Vidéo. Eurofos réceptionne le premier de ses deux portiques géants
Publié le 26/07/2017 15:49 | Mis à jour le 27/07/2017 14:34

Eurofos-Portsynergy a réceptionné le premier des deux très grands portiques à conteneurs de son terminal de Fos. Le second doit suivre.

Eurofos-Portsynergy, filiale à 50/50 du groupe émirati DP World et de Terminal Link (lui-même filiale à 51 % de CMA CGM et à 49 % de China Merchants) a réceptionné ces derniers jours le premier des deux portiques à conteneurs commandés à l’automne 2015 chez Paceco España et montés in situ sur le terminal à Fos-sur-Mer. Ils étaient présentés à l’époque comme « les plus grands portiques de manutention portuaire au monde ».

Leurs dimensions ? 54 mètres de haut (soit un tiers de plus que les deux plus grands portiques actuels du terminal, livrés en 2010-2011 par le chinois ZPMC) et 72 mètres de portée.

Le premier portique fait actuellement l’objet des ajustements finaux avant sa mise en service définitive. Le second doit suivre dans les semaines qui viennent.

Eurofos disposera ainsi de quatre très grands portiques en complément des plus anciens rachetés au port lors de la réforme portuaire.

Son voisin Seayard a également acheté un portique chez Paceco, en cours de montage, qui s’ajoutera à ses deux portiques de grande taille déjà en service. Quand les deux terminaux seront reliés, en 2019, à l’issue des travaux de comblement de la rotule qui les sépare, Fos pourra compter sur sept grands portiques en opération en même temps car les deux opérateurs ont conclu un accord d’échange de matériels.

Thibaud TEILLARD

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ues-geants


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2017 22h55 
Hors ligne

Inscription: 20 Juil 2014 13h45
Messages: 936
:hello: de Lille

Potain MDT ( version Puzzle ) de parc sur Wattrelos

Image

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: monte-grutier
MessagePosté: 02 Oct 2017 21h45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
LIUP : le monte-grutier de Liebherr en action
Par J.T. le 25 septembre 2017

Les visiteurs du stand du constructeur Liebherr ont eu la surprise de découvrir le nouvel ascenseur monte-grutier LIUP ; le seul exceptionnellement en fonctionnement sur le salon.

« Chez Liebherr, en réponse à la recommandation R.495 de la CNAMTS, nous avons pris le parti d’un montage en interne intégré à la mâture », rappelle Cyrille Prud’homme, en charge du marketing et du développement des affaires chez Liebherr Grues à Tour. « Ce choix se justifie au regard des avantages retirés : un encombrement au sol réduit, pas de surcoût de transport et pas de levage supplémentaire requis, et pas de réception différée pour l’ascenseur après contrôle de la grue ».

Concrètement, les mâts sont déjà pré-équipés du dispositif en usine de façon à assurer un montage très rapide et l’opérateur constamment protégé. Disponible en 3 mâtures – 1,70 m, 2,10 m et 2,40 m – le monte-grutier sera bientôt proposé en version 1,60 m.

Le plus : il s’agit d’une solution fonctionnant sur batterie Lithium-ion, de ce fait, il continue d’assurer sa fonction même en cas de coupure d’électricité sur le chantier. De plus, il est doté d’un système d’entraînement qui récupère une partie de l’énergie à la descente.

https://www.constructioncayola.com/bati ... ent_171002


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Nov 2017 16h53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4207
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Les Saintes : la vedette « Miss Guadeloupe » renflouée avec succès

Publié le 08/11/2017 12:39





Près de deux mois après avoir été drossé sur les rochers du Pain de Sucre à Terre-de-Haut par l’ouragan Maria, le Miss Guadeloupe a été renfloué avec succès le 7 novembre par Resolve marine group (RMG).

Affichant 130 tonnes, la vedette de transport de passagers de la compagnie maritime Deher a été dégagée par une bigue installée sur une barge de 400 tonnes. L’opération de levage a duré plus de trois heures trente.

Un premier examen laisse apparaître une brèche importante de la coque au niveau du compartiment machine arrière, plusieurs brèches mineures et des enfoncements. « Avec trois compartiments étanches sur six, le navire est capable de flotter. Les plongeurs vont intervenir pour réparer un quatrième compartiment. Une opération indispensable avant de procéder au remorquage », explique Yves Candau, expert maritime auprès de l’assureur Generali. Le navire doit être remorqué le 10 novembre vers la Martinique, où il sera mis à terre sur la zone technique du Marin pour une nouvelle expertise.

Construit en 1999 par le chantier De Rovere à la Seyne-sur-Mer, le Miss Guadeloupe est l’un des quatre navires de la compagnie maritime Deher. Pouvant embarquer 300 passagers, il est positionné sur la desserte de l’archipel des Saintes au départ de Trois Rivières.

Éric STIMPFLING

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... vec-succes


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com