Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 16 Sep 2019 06h51

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Oos Zeelandia
MessagePosté: 16 Déc 2017 19h57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Oos veut faire construire le plus gros semi-submersible au gaz du monde
Publié le 12/12/2017 16:57 | Mis à jour le 13/12/2017 11:53

La déprime de l’offshore pétrolier et gazier depuis deux ans n’a pas tué tous les projets de construction neuve. La compagnie néerlandaise Oos International envisage ainsi de faire construire en Chine ce qui serait la plus gros navire submersible au monde pour l’installation et la désinstallation de plateformes offshore en eaux profondes.

Un accord de principe a été signé avec le groupe naval chinois China Merchant Industries Holding (CMIH) qui doit aussi réaliser un gros navire de levage au gaz carburant pour la société néerlandaise Jumbo.

Alimenté à la fois en gaz naturel liquéfié (6 000 m3) et en gasoil (9 500 m3), ce très gros navire baptisé Oos Zeelandia devrait disposer de deux grues de 12 500 tonnes de capacité de levage, soit 5 000 tonnes de plus que le record actuellement par le semi-submersible Spleipnir de la compagnie Heerema en construction dans le chantier de Sembcorp, à Singapour.

Sous les deux grues distantes de 120 mètres, les locaux d’habitation permettraient de loger 420 personnels. Oos destine ce navire classé glace et sous positionnement dynamique de niveau III aux futurs développement de l’offshore profond.

Au Brésil, la société travaille déjà pour le compte de Petrobras et a fait construire chez le même constructeur CMIH deux autres semi-submersibles d’une capacité de levage de 4 400 tonnes livrables en 2019.

Frédérick AUVRAY
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -au-gaz-du


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Déc 2017 21h57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008 20h45
Messages: 1857
Localisation: Franche Comté
Système de manutention mobile Riggers TL 150 BW de l'entreprise Bourgeois (25)

L'entreprise Bourgeois possède 3 équipements de ce genre et chez Greset (toujours dans le 25) un seul.
A ma connaissance ces 2 entreprises sont les seules à posséder ce genre de matériels de manutention en France.

Capacité de levage= 68t, ici à la manutention d'une presse de 10t

Brochure technique:
https://www.yumpu.com/en/document/view/ ... -trilifter

Tous droits réservés sur cette vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=uZlnJcykMWA

_________________
http://www.manugo.org/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Déc 2017 16h15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Le belge Geosea vise l’offshore éolien taïwanais
Publié le 21/12/2017 17:25 | Mis à jour le 21/12/2017 18:32

Image

L’essor de l’éolien offshore attendu en Extrême-Orient tant en Chine continentale qu’à Taïwan, en Corée du Sud ou encore au Japon attire les opérateurs européens.

Le belge Deme, à travers sa filiale spécialisée Geosea, vient de créer une coentreprise avec le grand groupe de construction naval taïwanais CSBC pour prendre des parts de marché dans le programme éolien de 3 GW à installer d’ici à 2025 lancé par le gouvernement de Taïpei. La coentreprise se présente comme intervenant maritime de première pour les chantiers de pose des fondations et d’installation des turbines.

Outre les propres navires de pose de Geosea, CSBC n’exclut pas de construire de nouvelles unités dans ses deux chantiers de Keelung et de Taïpei. Est ainsi prévue la réalisation d’un navire d’installation de turbines et deux grosses barges de levage. La nouvelle unité offshore créée en août par CSBC estime à environ 20 milliards d’euros les investissements globaux induits par le programme taïwanais, qui doit toutefois être formellement approuvé en 2018. Sur ce total, la part des travaux maritimes est estimée entre 15 à 30 %, soit de 3 à 6 milliards d’euros.

Frédérick AUVRAY
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -taiwanais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Jan 2018 18h21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Aoû 2011 17h40
Messages: 4364
Localisation: pas loin du PK 148 A63 ASF
En cours

Image

Image

source : AFP & Red Action

_________________
Je suis Français et tolérant
Ne poussez pas papy dans les orties, vieux c.. il sait qu'il est, vieux, c.. il restera
Qui suis je ? viewtopic.php?f=108&t=11926
Ambianceur terNom de code :EAGLE IV


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Mar 2018 13h42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Image
Allseas veut un navire encore plus gros que le « Pioneering Spirit »
Publié le 09/02/2018 16:54 | Mis à jour le 12/02/2018 08:58

Déjà détenteur du plus grand navire au monde d’installation et démantèlement de plateformes et de pose de pipelines, le Pioneering Spirit, Allseas veut se doter d’un bâtiment du même type encore plus grand.

À dire vrai, Edward Heerema, le fondateur de la compagnie basée en Suisse, avait déjà évoqué ce projet en 2014, quelques jours avant que le Pioneering Spirit quitte son chantier de construction sud-coréen. Mais la crise du secteur pétrolier avait ensuite refroidi ses ardeurs.

Si le nouveau navire n’en est encore qu’au stade du concept, Allseas pourrait prendre une décision d’investissement à son sujet d’ici trois ans, vient d’indiquer Edward Heerema, cité par Reuters. « Les opérateurs nous ont demandé d’étudier les possibilités techniques d’enlever des plateformes plus grandes », a-t-il expliqué. Nommé Amazing Grace, le nouveau navire pourrait coûter 3 milliards de dollars.

Selon les informations précédemment communiquées à son sujet, il mesurerait 400 mètres de long et 160 de large. L’Amazing Grace pourrait soulever des parties supérieures de plateformes pesant jusqu’à 77 000 tonnes, soit celles des plus grandes installations au monde telles que Gullfaks et Troll, en Norvège.

Le Pioneering Spirit, qui travaille actuellement à la pose du gazoduc Turkstream, en mer Noire, mesure 382 mètres de long et 124 de large. Il peut lever jusqu’à 48 000 tonnes.

Carole LANZI

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... 0162690257


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Mar 2018 13h45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Vidéo. Une plateforme Shell transformée en récif artificiel
Publié le 09/02/2018 15:30 | Mis à jour le 12/02/2018 13:04

La fondation métallique (jacket) de la plateforme Cougar de Shell, qui vient d’être démantelée dans le golfe du Mexique, est réutilisée pour en faire un récif artificiel.

La compagnie pétrolière a fait don de ce jacket au programme de récifs artificiels de l’État américain de Louisiane, a-t-elle fait savoir le 8 février. Elle a en outre versé 619 000 dollars au département de la pêche et de la vie sauvage de Louisiane pour permettre à l’avenir la surveillance et la maintenance du nouveau récif.

Après enlèvement par un navire de levage lourd des parties supérieures et du pont de la plateforme, le jacket de 105 mètres de haut et 3 000 tonnes a été remorqué sur 80 km jusqu’à son nouveau site, qui offrira un lieu d’accueil à de nombreuses espèces marines et des activités récréatives aux plongeurs et pêcheurs.

Installée en 1981 sur le bloc South Timbalier 300, la plateforme Cougar a extrait plus de 31 millions de barils équivalent pétrole d’hydrocarbures en près de 20 ans. C’était l’une des dernières installations à jambes fixes de Shell dans le golfe du Mexique. Au cours de la dernière décennie, la compagnie avait déjà démantelé trois de ses plus anciennes plateformes de la région : Brazos A-19, South Timbalier 301 et Eugene Island 331 A.

Carole LANZI

Image

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... artificiel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Avr 2018 14h46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Image


« Britannica Hav » : opération de remise à flot réussie

Publié le 09/04/2018 08:47 | Mis à jour le 09/04/2018 15:00

L’opération était délicate mais aura finalement duré moins d’une heure, le samedi 7 avril. La coque de 82 mètres de long du Britannica Hav, amarrée quai Osaka au Havre, a été retournée et remise à flot au moyen du ponton-grue Taklift 4.

D’une puissance de levage de 1 650 tonnes, il avait été spécialement acheminé la veille depuis le port norvégien de Bergen pour l’opération, menée par la société de sauvetage et d’assistance Ardent, mandatée par l’armateur norvégien, Hav shipping, et l’aide des lamaneurs du Havre et des agents du grand port maritime.

La coque chavirée du navire a ensuite été pompée pour assurer sa flottabilité. La brèche qui avait entraîné le retournement du Britannica Hav a été provisoirement colmatée, sur le flanc gauche du navire. « Aucune pollution n’a été décelée au cours de cette opération qui s’est achevée ce dimanche sans difficultés », assure la préfecture de la Seine-Maritime.

Prochaine étape : l’inspection de l’épave, à l’issue de laquelle l’armateur décidera du devenir du navire.

Natalie CASTETZ
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ot-reussie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Avr 2018 21h17 
Hors ligne

Inscription: 26 Nov 2009 23h13
Messages: 1670
Localisation: BREST
le 10 "LE MARIN" publiait:

Le « Britannica Hav » devrait être démantelé au Havre
Cela devrait être le dernier voyage du Britannica Hav : le lundi 9 avril, la coque du cargo a été remorquée dans la soirée, depuis le quai d’Osaka, dans le port du Havre, jusqu’au site de démantèlement naval Gardet et de Bezenac, via l’écluse François 1er. « Ce n’est pas par hasard », commente un professionnel du port, dans l’attente d’une communication officielle.

https://www.meretmarine.com/fr/content/ ... -en-images

Une opération rondement menée, remorquage de l'épave par le remorqueur ABEILLE LIBERTE basè à Cherbourg, recupèration et remorquage au Havre des panneaux de cales qui étaient à la dérive par différents remorqueurs dont le Français TSM Kermor basè à Brest.

https://www.meretmarine.com/fr/content/ ... s-au-havre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: ALE
MessagePosté: 19 Mai 2018 15h27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Offshore : record de levage sur le projet Egina de Total
Publié le 16/05/2018 10:48 | Mis à jour le 16/05/2018 20:17

Image

ALE, chargé de l’intégration des modules du FPSO Egina de Total, a battu le record du plus lourd levage réalisé avec une grue à terre utilisant une flèche, a-t-il annoncé.

Le module S2 de l’unité de production et stockage de pétrole, qui pèse 2 810 tonnes, a été déplacé via la grue AL.SK350 d’ALE équipée d’une flèche de levage lourd (voir photo ci-dessus).

ALE a été chargé de lever et installer au total six modules sur le FPSO destiné au projet nigérian Egina de Total. Ces opérations ont eu lieu en mars et avril à Lagos, au Nigeria.

L’unité Egina y est arrivée fin janvier en provenance de Corée du Sud, afin que ses parties supérieures (topsides) soient finalisées

Plus grand FPSO de la flotte de Total, elle pourra produire 200 000 barils par jour de pétrole, permettant d’accroître d’environ 10 % la production quotidienne nigériane. Longue de 330 mètres et large de 61 mètres, elle pourra stocker 2,3 millions de barils.

Carole LANZI

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... a-de-total


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juin 2018 21h29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Offshore : record de levage pour le « Pioneering Spirit » sur Johan Sverdrup
Publié le 04/06/2018 16:27 | Mis à jour le 05/06/2018 06:35

Le Pioneering Spirit d’Allseas a installé le samedi 2 juin les parties supérieures (topsides) de la plate-forme de forage du projet Johan Sverdrup, en mer du Nord norvégienne.

Jamais encore un élément aussi lourd (22 000 tonnes) n’avait été mis en place en un seul levage, a souligné Allseas. Cette opération est aussi la première installation de plateforme faite par le Pioneering Spirit.

Les topsides ont été posées sur un jacket de huit jambes par 110 mètres de profondeur d’eau. Hautes de 147 mètres, elles ont été transportées par barge le jeudi 31 mai entre le chantier Aibel de Haugesund et le fjord Bømlafjorden, près de Stord.

Elles ont été transférées le lendemain sur le Pioneering Spirit depuis cette barge puis emmenées en neuf heures sur le champ, à 160 kilomètres à l’ouest de Stavanger. L’opération d’installation a duré trois heures. D’après l’opérateur du gisement Equinor (l’ex-Statoil), cela en fait probablement la mise en place de grandes topsides la plus rapide jamais effectuée.

Le Pioneering Spirit retournera sur Johan Sverdrup au printemps 2019 pour y installer les topsides de la plate-forme de traitement (26 000 tonnes) et les parties supérieures de la plate-forme d’habitation (18 000 tonnes). L’utilisation du navire devrait au global économiser un million d’heures de travail en mer. Du coup, le champ devrait entrer en production trois à six mois plus tôt que si des technologies traditionnelles d’installation avaient été utilisées. Le tout en économisant environ 100 millions d’euros.

Carole LANZI
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -sur-johan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juin 2018 21h37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Deux sociétés japonaises lancent une barge pour l’éolien flottant
Publié le 23/05/2018 18:33 | Mis à jour le 23/05/2018 18:46

Les sociétés japonaises Toda corporation et Yoshida-Gumi, associées dans la coentreprise Offshore wind farm construction, ont développé une barge semi-submersible dédiée à l’éolien flottant.

Le navire, baptisé Float Raiser, vient d’être lancé dans la ville de Gotò, dans la province de Nagasaki, au Japon. De 110 mètres de long par 43 mètres de large, la barge dispose d’une surface de pont de 3 890 m2.

Capable de s’enfoncer jusqu’à 6 à 7 mètres de profondeur et d’accueillir des charges jusqu’à 5 000 tonnes environ, l’embarcation doit permettre de se passer de navire lourd de levage pour l’installation des éoliennes.

Les turbines sont construites à terre ou en bord à quai. Le navire plonge pour les charger, les amène déjà prêtes sur leur site d’ancrage, puis replonge pour le déchargement. Les concepteurs de la barge en attendent une nette diminution des coûts d’installation.

La réalisation du Float Raiser a reçu le soutien financier du ministère japonais de l’Environnement. Le gouvernement vient en outre de proposer une loi pour clarifier le cadre de l’éolien offshore dans le pays qui doit encore être approuvée par le Parlement. Il y propose notamment des durées de concessions de 30 ans pour aider au développement de l’activité.

Loïc FABRÈGUES

https://www.youtube.com/watch?v=nSXM4-uOUSE

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ur-leolien


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Aoû 2018 23h17 
Hors ligne

Inscription: 26 Nov 2009 23h13
Messages: 1670
Localisation: BREST
vu à Mexico
Image
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Sep 2018 12h04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
ImageFugro par lemarin 180903 by bgmt17, sur Flickr

ImageGeosea apollo par lemarin 180816 by bgmt17, sur Flickr


ImageGeosea par lemarin 180806 by bgmt17, sur Flickr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: ODS, Moonraker I
MessagePosté: 09 Déc 2018 15h08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
ImageODS par lemarin by bgmt17, sur Flickr

Démantèlement : ODS se dotera d’un navire de levage lourd d’ici à 2021

Publié le 27/11/2018 17:47 | Mis à jour le 27/11/2018 19:13

Créé en 2017, le spécialiste britannique du démantèlement ODS (Offshore decommissioning services) appuiera ses activités sur le Moonraker I.

Ce navire, dont il a assuré la conception, devrait être livré en 2021. Il battra pavillon britannique et pourra lever des parties supérieures de plateformes (topsides) pesant jusqu’à 30 000 tonnes et des infrastructures subsea de 12 000 tonnes. Il devrait s’agir du plus grand navire britannique de levage lourd polyvalent.

Selon ODS, ce semi-submersible doté de quatre robots téléguidés (Rov) sera opérationnel 300 jours par an, soit plus que les navires actuels. La société espère signer un contrat pour sa construction avec un chantier naval au deuxième trimestre 2019.

Elle développera parallèlement un hub logistique et d’ingénierie dans la ville écossaise de Dundee. La construction de ce centre ainsi que du Moonraker I devrait nécessiter « plusieurs centaines de millions de livres », estime ODS.

Long de 150 mètres et large de 114, le Moonraker I utilisera trois équipages d’environ 70 personnes, chacun travaillant en rotation. Plus de 200 salariés travailleront par ailleurs à l’ingénierie des projets de démantèlement. En ajoutant les équipes logistiques, ce sont au total 500 personnes qu’ODS emploiera dans le cadre de son projet basé à Dundee.

Carole LANZI
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -dici-2021


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: 26000 tonnes
MessagePosté: 31 Mar 2019 19h10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
Vidéo. Levage record sur le champ norvégien Johan Sverdup

Publié le 22/03/2019 17:35 | Mis à jour le 25/03/2019 09:03





L’installation de la plateforme de traitement du gisement Johan Sverdup a occasionné le levage le plus lourd jamais réalisé dans l’offshore, a annoncé le norvégien Equinor.

Pesant près de 26 000 tonnes, les parties supérieures (topsides) de cette plateforme ont été mises en place par le Pioneering Spirit d’Allseas. L’opération a duré environ quatre heures.

Le Pioneering Spirit vient aussi d’installer la plateforme regroupant des utilités et les quartiers d’habitation (18 000 tonnes), tandis que la Thialf de Hereema a mis en place une passerelle reliant deux plateformes et des installations de torchage. L’ensemble de ces installations ont été réalisées en l’espace de trois jours. La mise en service du champ est prévue pour novembre.

Le Pioneering Spirit avait déjà été l’an dernier à l’origine d’un précédent record sur Johan Sverdrup, en levant les topsides de 22 000 tonnes de la plateforme de forage.

Carole LANZI

https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... an-sverdup

https://www.youtube.com/watch?v=F0FKgruFnQo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Demag CC 3800
MessagePosté: 13 Mai 2019 21h50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4535
Localisation: LA ROCHELLE
https://www.youtube.com/watch?v=3uHO7ZUefq4

Une Demag CC 3800-1 pour démanteler un ancien pont près de Cannes
Par La rédaction, le 10 mai 2019

130 heures pour démanteler un ancien pont de chemin de fer à Mandelieu-la-Napoule (06). Une vraie course contre la montre réussie avec succès par Vernazza Autogru grâce à une grue à chenilles Demag CC 3800-1 assistée d’une tout-terrain Demag AC 120.

Afin d’assurer cette opération de démantèlement, l’usine Terex Cranes de Zweibrücken (Allemagne) a livré la CC 3800-1 jusqu’au sud de la France, à l’aide de 45 camions de transport exceptionnel.

Le choix de ce modèle a été décidé en raison de la capacité de la grue. Cette dernière a pu assurer le démontage des éléments de pont pesant jusqu’à 115 tonnes. De plus, avec ses chenilles d’une largeur de 2 m, elle est suffisamment compacte pour opérer sur des sites de chantier étroits.

Autre point fort de la CC 3800-1, elle peut être équipée rapidement et facilement, ce qui est un avantage considérable pour une intervention où les délais impartis sont très courts.

4 jours de montage des grues

Pour le chantier, la configuration LSL avec une flèche principale de 78 m de long, un équipement Superlift et un Split-Tray ont été retenus.

Six monteurs sont parvenus à achever le premier montage de la CC 3800-1 en quatre jours malgré l’espace restreint disponible sur le site ou encore la proximité de la rivière Siagne par rapport à la zone d’intervention de la grue.

Une interruption de 130 heures

Le trafic de la ligne ferroviaire a été interrompu pendant 130 heures. Durant ce laps de temps court, huit opérations de levage de charges lourdes ont été programmées. Il a fallu démonter des éléments en acier de 6 m de large, 8 m de haut et allant parfois jusqu’à 22 m de long.

Afin de pouvoir tenir les délais serrés, outre le grutier de la CC 3800-1 et de la grue AC 120, quatre monteurs, un superviseur de levage et un superviseur Superlift ont été nécessaires. En tout, l’équipe a réuni 22 personnes sur place.

Un lourd procédé

Dans le cadre des opérations de levage de charges lourdes, il a fallu soulever des éléments pesant 75 tonnes dans un rayon énorme de 68 mètres ainsi que des éléments de 115 tonnes dans un rayon de 43 mètres.

En pratique, la grue Demag CC 3800-1 soulève les éléments, les transporte sur environ 18 mètres sous charge vers l’aire de stockage où elle les dépose pour revenir ensuite à son poste de levage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mai 2019 18h28 
Hors ligne

Inscription: 21 Sep 2013 00h45
Messages: 1330
Localisation: Agglo du pays de l'Or, Hérault (34).
:hello: photo originale c47, toutefois si tu te rends au Mexique fait attention c'est un pays dangereux, gangréné par la délinquance et les cartels de la drogue, les bandits làs-bas sont ultra violents, soit prudent.

_________________
I don't want nobody to give me nothing (open up thedoor I get it myself). James Brown.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mai 2019 21h24 
Hors ligne

Inscription: 26 Nov 2009 23h13
Messages: 1670
Localisation: BREST
Merci pour tes conseils, c'est sympa. J'y ai séjourné presque 3 semaines, je n'ai jamais été inquiétè ni eu peur. Après c'est comme en France, il ne faut pas trainer partout. Cet été je vais du cotè de Montpellier, là bas aussi ça peut craindre. Je ramènerais peut être des photos de chantier avec des grues. :tchin:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Mai 2019 13h49 
Hors ligne

Inscription: 20 Juil 2014 13h45
Messages: 1318
:hello:

Une tradition qui dure !
... un sapin au stade Tribut de Dunkerque

https://www.lavoixdunord.fr/586943/arti ... de-hauteur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Mai 2019 17h54 
Hors ligne

Inscription: 21 Sep 2013 00h45
Messages: 1330
Localisation: Agglo du pays de l'Or, Hérault (34).
C47 a écrit:
Merci pour tes conseils, c'est sympa. J'y ai séjourné presque 3 semaines, je n'ai jamais été inquiétè ni eu peur. Après c'est comme en France, il ne faut pas trainer partout. Cet été je vais du cotè de Montpellier, là bas aussi ça peut craindre. Je ramènerais peut être des photos de chantier avec des grues. :tchin:


Evite de trainer dans le centre surtout coté esplanade passé 20h (gangs d'Albanais notament et sdf agressifs, dealers de shit), attention aussi à la mosson (anciennement paillade), pour les chantiers tu vas etre gaté montpellier et ses alentours sont en pleine fièvre immobilière.

_________________
I don't want nobody to give me nothing (open up thedoor I get it myself). James Brown.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 144 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com