Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 28 Mai 2020 11h18

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 307 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Oct 2017 22h15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4598
Localisation: LA ROCHELLE
Fin de pause en vue pour le canal Seine-Nord
Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 03.10.2017 | Dernière Mise à jour : 04.10.2017

Le gouvernement ouvre finalement la porte à la réalisation du canal Seine-Nord. Élisabeth Borne, la ministre des Transports, affirme que "tous les éléments sont sur la table pour trouver une solution".

La ténacité des élus et décideurs économiques des Hauts-de-France aurait-elle payé ? Il semble en tout cas que le Canal Seine-Nord va échapper à la pause sur les nouvelles infrastructures décrétée en juillet dernier par le président de la République. Dans un entretien opportunément accordé au Courrier Picard le jour du déplacement d'Emmanuel Macron à Amiens, Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, annonce qu'un compromis a été trouvé.

Discussion autour des taxes affectées

"L’État est prêt à avancer avec les collectivités sur la base d’un nouveau montage qu’elles proposent, avec une société de projet régionale et une méthode de travail pour arriver à boucler le plan de financement", renchérit la ministre des Transports, Élisabeth Borne, dans ce même entretien. Les collectivités territoriales paieront les factures les premières années et garantiront l'emprunt. En échange, l'État confirme le principe du financement d'un montant d'un milliard d'euros, précise Gérald Darmanin.

Reste maintenant à trouver la ou les recettes affectées qui garantiront l'absence de dérapage budgétaire. Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, a clairement exclu une éventuelle écotaxe régionale. "La taxe poids lourds n’est pas la seule solution. Dans le rapport Pauvros, plusieurs pistes étaient évoquées, inspirées des taxations existantes comme par exemple la taxe sur l’immobilier de bureaux qui existe dans le cadre de la société du Grand Paris", indique Élisabeth Borne.

Boucler le projet avant mars 2018

La ministre se veut par ailleurs rassurante sur les délais à tenir. "J’ai échangé avec la commissaire européenne sur les financements européens. Elle m’a confirmé que nous avons jusqu’à mars 2018 pour clarifier la position et les besoins, et que ces financements européens pourront être engagés jusqu’en 2023."

http://www.actu-transport-logistique.fr ... 422484.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Oct 2017 12h39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2009 00h01
Messages: 4418
la saga continue


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Mar 2018 14h57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 20h52
Messages: 555
Localisation: orne (61)
Quelques news du Canal Seine Nord:

Un avis de pré information:

https://www.marchesonline.com/appels-of ... -7560833-1

et un article des hauts de France avec un lien intéressant à la fin:

http://www.hautsdefrance.fr/canal-seine ... de-france/

:wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Juil 2018 21h23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4598
Localisation: LA ROCHELLE
Le Canal Seine-Nord sort du trou
Par la rédaction, le 11 juillet 2018

L’Etat a enfin cédé : la société de projet du Canal Seine-Nord sera pilotée par les collectivités locales soutenant le projet. Une nouvelle qui promet à cet axe fluvial de 107 km de long de devenir réalité.

L’annonce a été faite par le Premier ministre Edouard Philippe qui confirme que la société de projet sera "un établissement public local à caractère industriel et commercial" dont la création est prévue pour la fin de l’été 2018. Il regroupera les régions Hauts-de-France et Ile-de-France ainsi que les départements du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme.

Côté financement, le flou artistique a pris fin. Le projet a été réévalué à 4,5 milliards d’euros et sera financé pour 50% par l’Europe dès 2019, écrit Les Echos. Si tout se passe bien, le Canal Seine-Nord entre Compiègne et le canal Dunkerque-Escaut verra le jour au second semestre 2027. Les premiers appels d’offres sont attendus pour début 2019 dans l’optique d’un lancement des travaux à la fin du premier semestre 2020.

https://www.constructioncayola.com/infr ... t-trou.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Juil 2018 22h28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4598
Localisation: LA ROCHELLE
Canal Seine-Nord : la déclaration d'utilité publique est prorogée
F.M., avec AFP | le 31/07/2018

Un décret paru au JO ce mardi 31 juillet étend la DUP de cette liaison fluviale au 12 septembre 2027. Un signal positif de plus pour ce projet que la future loi d'Orientation des mobilités (LOM) prévoit en l'état de "régionaliser", comme le réclament les élus locaux.

Un pas de plus pour le projet du canal Seine-Nord, déjà perçu favorablement à travers la future loi d'Orientation des mobilités (LOM). Un décret, paru ce mardi 31 juillet 2018 au Journal officiel, confirme la déclaration d'utilité publique (DUP) de cette liaison à grand gabarit devant, pour 4,9 milliards d'euros, relier la Seine au réseau fluvial de l'Europe du Nord.

Le canal Seine-Nord Europe, long de 107 kilomètres entre Compiègne (Oise) et Aubencheul-au-Bac (Nord), doit faciliter le transport de marchandises entre les pays du Benelux et la région parisienne, et décharger l'autoroute A1. Le décret, signé le 25 juillet, proroge la DUP, qui datait de 2008. Le délai prévu pour réaliser les expropriations nécessaires à la construction de l'ouvrage est officiellement étendu jusqu'au 12 septembre 2027.

Le projet d'origine, conçu comme un partenariat public privé d'un montant évalué à 7 milliards d'euros, a été abandonné et revu à la baisse, avec un financement cette fois 100% public.

Projet relancé

Mis de côté par le gouvernement à son arrivée aux affaires l'an dernier, il a été relancé cet automne, sous la pression notamment du président de la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand. La société chargée de le réaliser, qui dépendait de l'Etat, est notamment passée sous le contrôle des collectivités locales.

Selon les chiffres transmis à l'AFP par la région Hauts-de-France, le plan de financement prévoit que l'Union européenne apportera 2,1 Mds€, l'Etat 1,01 Md€ et les collectivités locales 1,01 Md € (dont Hauts-de-France 352 M€, Ile-de-France 110 M€, Nord 200 M€, Pas-de-Calais 130 M€, Oise 100 M€ et Somme 70 M€), le solde venant essentiellement d'emprunts. La mise en service est espérée en 2026.

https://www.lemoniteur.fr/article/canal ... ee.1984754


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Sep 2018 21h19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4598
Localisation: LA ROCHELLE
Le canal Seine-Nord Europe sort la tête de l'eau
Jessica Ibelaïdene | le 21/09/2018

Infrastructure - Le grand chantier fluvial estimé à 4,5 Mds € est définitivement lancé. Découpé en quatre secteurs, il doit s'étaler sur une dizaine d'années.

Cette fois, plus de place au doute. Le 11 septembre, le gouvernement l'a affirmé : ses engagements vis-à-vis du canal Seine-Nord Europe (SNE) seront honorés. Ils sont même pleinement pris en compte dans la programmation financière en faveur des transports pour les dix prochaines années (lire p. 14). Certains acteurs s'en trouveront soulagés. Car même si l'Etat avait accepté il y a un an la proposition des collectivités locales de reprendre la main sur le projet, de façon à éviter qu'il soit mis de nouveau au placard, le dossier semblait encore patiner.

Il n'en est rien cependant, assurent les différents protagonistes. « La Société du canal Seine-Nord Europe (SCSNE) a été créée en 2017, et Xavier Bertrand préside le conseil de surveillance depuis un an. Nous avons beaucoup travaillé et passé plusieurs étapes », explique ainsi Jérôme Dezobry, pressenti pour devenir prochainement le président du directoire de la SCSNE, dont il est déjà membre. Mise en place de la nouvelle gouvernance, modification de l'allotissement, emménagement dans un nouveau siège, à Compiègne (Oise), recrutements en cours… Sans bruit, le projet a avancé.

Le chantier, prévu pour durer une dizaine d'années, a été repensé en quatre secteurs (voir carte ci-dessous). Le premier est « à part », selon Jérôme Dezobry, car déjà amorcé. Le marché de maîtrise d'œuvre a en effet été attribué dès avril 2017 à un groupement mené par Artelia Eau & Environnement. Les études d'avant-projet sont terminées et confirment la faisabilité technique et la viabilité économique du projet, explique Marc Giroussens, directeur général de la filiale d'Artelia. La phase projet commencera début 2019, le temps de récupérer les dernières données géotechniques et topographiques nécessaires. Il sera ensuite question de préparer les marchés de travaux. Pour ce secteur qui inclut une écluse, une enveloppe de 350 M€ est prévue. Les appels d'offres devraient être publiés au deuxième semestre 2019, pour un premier coup de pioche envisagé courant 2020.


Appel d'offres spécifique pour six écluses

Sur le reste du tracé, les marchés de maîtrise d'œuvre ont été lancés il y a quelques mois. Ils concernent les chantiers de terrassement, ouvrages d'art et rétablissement des communications (Toarc) de chacun des trois autres tronçons. Un appel d'offres [...]

https://www.lemoniteur.fr/article/le-ca ... au.1991894


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Nov 2019 22h13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4598
Localisation: LA ROCHELLE
Canal Seine-Nord Europe : la convention de financement est signée
Jessica Ibelaïdene avec AFP | le 25/11/2019

C'est à l'occasion de son déplacement dans la Somme que le président de la République, Emmanuel Macron, a définitivement validé l'engagement de l'Etat à hauteur de 1,1 Md€ pour financer le canal Seine-Nord Europe.

Annoncé début octobre, l'accord de financement entre l'Etat et les collectivités locales pour la construction du canal Seine-Nord Europe vient d'être définitivement entériné. A l'occasion de son déplacement dans la Somme, le 22 novembre, le président de la République a en effet validé l'engagement de l'Etat, soit 1,1 Md€ dans ce projet, qui doit permettre de relier la Seine au réseau fluvial de l'Europe du Nord d'ici à 2028.
C'est à Nesle que la convention de financement a été signée par la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin, et le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Le président du conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand et le représentant de la Commission européenne Alexis Padoy sont également signataires.

Une "étape structurante" franchie

Pour Emmanuel Macron, présent en fin de journée pour clôturer sa visite de deux jours dans la Somme, "c'est une étape importante que nous vivons aujourd'hui" dans cette "aventure industrielle", qui s'est concrétisée ce 22 novembre."Après presque trente années de combats, je sais que c'est avec beaucoup d'émotions que nombre d'élus ici voient cette étape structurante être franchie", a affirmé le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse.

Saluant un "chantier emblématique de notre capacité à nous projeter dans le futur, à oser à nouveau de grandes infrastructures", il a également estimé que la canal était "un projet écologique car il va permettre de réduire le transport routier pour permettre de transporter des marchandises par voie fluviale qui est trois à quatre fois moins polluante que la voie routière".

Plus de 35 000 emplois à la clé

Le président de la région Hauts-de-France a renchéri, évoquant "le projet du siècle" : "il est synonyme d'emplois : environ 5000 pendant les travaux, plus de 30 000 ensuite sur les plateformes économiques, le développement des ports, de l'agriculture..." Soit plus de 35 000 emplois au total.

"Nous ne rencontrerons pas autant d'occasions de le faire, c'est pourquoi nous nous sommes battus depuis des années", a-t-il déclaré à l'AFP, en voyant dans cette étape "une confirmation". Et de compléter : "cela montre aussi qu'un pays, dont le nôtre, doit aussi investir dans des infrastructures en dur (…) qui marient à la fois l'économie et l'écologie".

Livraison prévue en 2028

Long de 107 kilomètres entre Compiègne (Oise) et Aubencheul-au-Bac (Nord), ce canal a vocation à être le maillon manquant entre la Seine et le réseau fluvial de l'Europe du Nord. Le programme, dont le coût est estimé à 5 Mds€, sera également financé par l'Union européenne et les collectivités locales à hauteur de 2 Mds€ d'euros chacune.
En octobre, le Premier ministre Edouard Philippe avait promis que l'Etat serait "au rendez-vous des engagements" pris en faveur de ce projet, qui avait été mis de côté par le gouvernement en 2017. "Nous l'avons relancé en proposant d'assumer nous-mêmes le risque (…) et il faut reconnaître que les collectivités locales ont toujours joué le jeu à fond. Tout comme l'Europe, sans laquelle il n'y a pas le projet", a souligné Xavier Bertrand.

Les travaux préparatoires doivent commencer dès 2020, avant un lancement du chantier fin 2021 deux ans plus tard pour une livraison prévue en 2028.

https://www.lemoniteur.fr/article/canal ... ee.2064244


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 307 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com