Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 15 Déc 2019 18h47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 01 Nov 2007 00h23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Mai 2007 16h30
Messages: 2010
Localisation: Lorraine, 57
c'est vrai qu'avec un finisheur,tu tires max 20ml par min,peut etre que leur machine peut aller plus vite mais comme le dis seb,il faut voir quel type de chantier(rd),si l'approvisionnement en semi suis le rendement de la machine,etc!! :wink:

_________________
Guet'ss mollé!!!!!!!!!!!!!!!!! Si tu veux en savoir plus, vas faire un tour ici: viewtopic.php?f=108&t=11911


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Nov 2007 13h20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2007 20h11
Messages: 37
Ah beh pour vous dire, la centrale d'enrobé est à 2km maximum du chantier, donc, il y avait pas de pb pour ça. Par contre, vous dites que c'était pas un finisseur, mais un camion d'ecf.

Peut etre quelques explications sur ce que c'est un camion d'ecf svp
ou/et des photos :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2008 14h38 
Bonjour

Avec le recul, que pensez-vous du vieillissement de l'enrobé Végécol de Colas (usure, salissure, etc...) ?
Y-a-t-il des produits de même type chez d'autres entreprises ?
Je suis preneur de retour d'expérience.

Bien cordialement


Haut
  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2008 23h11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2007 20h11
Messages: 37
Pour en avoir tiré, je peux te dire que le végécol n'aime pas du tout les pneus. Quand tu mets ça en trottoir et que tu as une voiture qui vient y empiéter dessus, il va rester une belle trace noire.
Sinon c'est vrai que c'est joli quand tu le fais, mais je trouve que cela perd de sa couleur rapidement, il y a une "grosse" différence entre le moment où tu le coules et le moment ou il est complètement sec.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2008 23h13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2007 20h11
Messages: 37
Tiens demain d'ailleurs je vais voir un chantier de NOVACOL, juste a coté de chez moi. C'est une filiale de COLAS, et c'est assez particulier, c'est un recyclage de chaussée en place, je prendrais des photos et les mettrais si quelques uns sont intéressés.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2008 08h25 
Bonjour,

Merci pour l'avis.

C'est donc à éviter sur de la chaussée à forte circulation ?

Je veux bien les photos.

Bonne journée !


Haut
  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2008 16h18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2007 20h11
Messages: 37
Ca n'engage que moi cet avis, peut être qu'ailleurs le résultat a été plus concluant !! Il faut dire que nous, notre enrobé au végécol était assez clair aussi, dans des tons de beige

Pour ce qui est du Novacol, je vais faire un post spécial pour les photos.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2008 12h54 
Hors ligne

Inscription: 28 Mar 2008 10h32
Messages: 25
bonjour a tous, mon premier post sur le forum....
Je tourne en semie-benne pour eurovia sur l'A63 de nuit en ce moment ( refection du tapis : rabotage, recyclage et tapis d'enrobé ). Etant débutant dans ce domaine, j'ai un peu de mal a suivre les manoeuvres. Les gestes énervés du chef du finisseur ne m'aidant pas beaucoup, j'aimerai connaitre par exemple comment rester aligné au centre du finisseur pendant l'application. Ma semie a toujours tendance a partir d'un coté ou de l'autre ( j'y ai deja laissé un feux...) ce qui ne calme pas l'humeur deja très tendue du chef finisseur....J'ai beau essayer de dévier un peu mon tracteur, la semie ne se redresse pas, sa m'énerveeeeeeee :mad: , à l'aide !!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2008 18h55 
Hors ligne

Inscription: 26 Jan 2008 14h00
Messages: 9
Selon moi la règle la plus importante est que quand tu fais ta manoeuvre en reculant il faut que ta benne et ton tracteur soient bien alignés, histoire que le finisseur te pousse bien droit

Mais je pense que tu devrais t'adresser à tes collègues chauffeur, tu auras surement des infos plus précises et plus facilement ;)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2008 19h09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Mai 2007 16h30
Messages: 2010
Localisation: Lorraine, 57
Damien a raison, en reculant au finisseur,si tu est déja en travers, c'est sur que tu vas avoir du mal,le mieux comme il le dit c'est de se mettre droit en reculant comme ca la machine te pousse normalement et ya aucun problème! :oui: (mais faut pas faire de tas devant la machine sinon :jesors: )

_________________
Guet'ss mollé!!!!!!!!!!!!!!!!! Si tu veux en savoir plus, vas faire un tour ici: viewtopic.php?f=108&t=11911


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2008 19h37 
Hors ligne

Inscription: 28 Mar 2008 10h32
Messages: 25
Merci pour les conseils.
Ce soir, on ne tourne pas a cause de la pluie, peu etre vendredi soir...
C'est peut etre sa le probleme en effet, pasque a chaque fois que j'ai vidé, j'ai eu aucun probleme, sauf hier soir, et justement, je ne pouvais pas m'aligner bien droit pasque il y avait d'autres semies stationnés,e plus du materiel ect ( je vidais dans le finisseur de la bande d'arret d'urgence, un petit finisseur ). Mon ensemble n'était effectivement pas parfaitement aligné...j'ai retenu la leçon, a mettre en aplication la prochaine nuit ^^
le coup du tas devant le finisseur, oui, sa je l'ai compris dessuite ( j'ai un minimum de jujotte quand meme ). mais hier soir par exemple, pendant que moi je vidais dans le petit finisseur, les autres semie vidaient plus vite que moi dans la machine qui alimente le gros finisseur, et la c'est le drame, en legere descente, le gars tenait pas bien son frein, catastrophe ^^...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Déc 2008 22h09 
ghp a écrit:
Bonjour

Avec le recul, que pensez-vous du vieillissement de l'enrobé Végécol de Colas (usure, salissure, etc...) ?
Y-a-t-il des produits de même type chez d'autres entreprises ?
Je suis preneur de retour d'expérience.

Bien cordialement


J'ai étudié un parking en végécol, le cahier des charges, imposait de l'enrobés drainant, et le végécol peut être mis en place avec vides afin de le rendre perméable.
On a testé, tu vide un seau d'eau sur le revêtement, et?
Pas de ruissellement, tout est absorbé illico!
On avait prévu des drains en arrêtes de poissons de façon a drainer la sous couche.
Le désavantage du végécol drainant, c'est l'arrachement, dans un parking, les manoeuvres des voitures avec directions assistées, séparent les gravillons du liants végétal.
Comme tout les revêtements qui ne sont pas de couleur noir, les hydrocarbures, les traces de pneus donnent un vieillissement prématuré, c'est dommage parce que c'est vraiment très sympa comme matériaux.


Haut
  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008 14h34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2008 00h34
Messages: 20
Citation:
Enrobés ( BBSG, BBTM, BBME...), Grave bitume, Grave emulsion, collage ( bicouche, tricouche), enrobés a froid, ce sont autant de matériaux bitumineux différents.


*BBSG (0/6 - 0/10 - 0/14)= Beton bitumineux semi grenu : Enrobé classique utilisé en chaussée classique, souvent avec du fraisat recyclé dedans de 10 a 50% suivant la centrale. couche de 7 cm à 5 cm
*BBTM (0/6 - 0/10)= Beton Bitumineux Tres mince. Utilisé sur les ponts en general, le but est de transmettre de façon immédiate l'effort à la couche de structure (GB) composé d'un squelette granulaire plus gros et donc plus resistant. couche de 1.5cm a 2.5cm
La formule BBTM en 0/6 est un procédé special Eiffage qui a une hauteur performance en terme d'absorbtion des ondes sonores.
*BBME (0/10)= Beton Bitumineux Module Elévé. Préconisé pour ses performances plus élévées qu'un BBSG. Utilisé sur les chaussée a fort trafic et/ou à trafic lourd. couche de 7 à 10 cm
*EME (0/14 - 0/20)= Grave Bitume Module élévé

Apres t'as les formules pour aeroport et pis plein d'autres. Je tacherai de peaufiner un peu il existe plus d'une dizaine de formules "classiques"
Jles ai pas toutes en tete vu que je fais principalement les 4 que j'ai cité.
Ya les ECF, les enrobés de couleurs (rouge, blanc, beige) aussi dont vous avez parlé et pis toutes les formules spécifiques au chantier, la on a bossé sur le Peage de Saint Jean de Vedas (34) avec une formulation surdosée en bitume, une formulation anti ornierage, pour des purges de 7 cm.

J'espere que ca pourra t'aider un peu.

Et sinon le Vegecol c'est super ecologique, Colas en a fait a Grenoble sur le Tram et les vapeurs ont tué toutes les pelouses alentours. Nice l'ecologie.

Sinon on utilise un produit nommé "L'agnique" chez eiffage pour palier au probleme du gasoil sur les outils. C'est efficace mais t'en mets deux fois plus souvent qu'avec du gasoil. Le nom me laissera toujours perplexe :fou: L'agnique koi. :fou:

Ah oui j'allais oublier
Bicouche c'est efficace, le tricouche ca change pas grand chose, en général c'est un caprice du client mais ca sert a rien. Pour la réalisation d'un bicouche tu epend ton emulsion puis tu met du gravier 6/10 dessus . Tu compactes et tu repasses une couche d'emulsion. Tu met ensuite une couche de 2/6 et tu compactes. Et t'as ton bicouche :)

Voila chepa si j'ai été clair, dis moi si tu veux plus d'infos :o


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: enduits superficiels
MessagePosté: 29 Déc 2008 15h41 
Hors ligne

Inscription: 22 Déc 2008 18h47
Messages: 49
Localisation: Vendée
Bonjour à tous,

Je suis chef d'équipe goudronnage en Vendée.
Je conduis de temps en temps la bouille, mai je préfère être sur la passerelle du gravilloneur en général.

Il y a quelques temps, j'ai fait une formation chez Secmair pour apprendre à choisir le bon dosage en liant (pour l'instant on ne fait que de l'émulsion).
Mais ils m'ont fait comprendre que pour eux les enduits superficiels, ça ne se met que sur des supports déjà enrobés (graves pour les routes neuves par exemple).

Or, nous, qui ne faisons que des petites routes communales, nous les appliquons directement sur l'empierrement en 0/30 : cloutage en 10/14, puis bi ou tricouche dessus.
Parfois ça marche très bien, parfois non.
Est-ce que vous faîtes pareil ou est-ce que ça vous parait une aberration?
Si vous faîtes pareil, quel dosage en émulsion mettez vous alors?


PS : Vous ne sauriez pas si ça existe les brouettes-gravilloneurs?
Je rêve d'en fabriquer une mais je ne suis pas bricoleur pour un sous.
Ce serait bien utile pour les trottoirs, les allées, les particuliers.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: enduits superficiels
MessagePosté: 29 Déc 2008 16h18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juin 2007 18h46
Messages: 230
Localisation: challans, 85
jojojo850 a écrit:
PS : Vous ne sauriez pas si ça existe les brouettes-gravilloneurs?
Je rêve d'en fabriquer une mais je ne suis pas bricoleur pour un sous.
Ce serait bien utile pour les trottoirs, les allées, les particuliers.


Moi je me souvient avoir vu, une petite boite de tp de la région nantaise faire des trottoirs et petites allées avec un petit sambron ( ou plutot moto-basculeur) équipé d'un systeme de goutierre grillagé qui perméttait de faire comme un gravillonneur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008 18h16 
Hors ligne

Inscription: 22 Déc 2008 18h47
Messages: 49
Localisation: Vendée
Pour moi, l'idéal ce serait vraiment quelque chose de pas plus grand qu'une brouette, histoire qu'on puisse la remplir sous le gravilloneur. (parce que si il faut rapporter une chargeuse exprès sur le chantier, ça n'a plus trop d'intérêt).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: enduits superficiels
MessagePosté: 29 Déc 2008 18h27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Nov 2005 21h55
Messages: 3246
Localisation: Rhône Alpes
jojojo850 a écrit:
Il y a quelques temps, j'ai fait une formation chez Secmair pour apprendre à choisir le bon dosage en liant (pour l'instant on ne fait que de l'émulsion).
Mais ils m'ont fait comprendre que pour eux les enduits superficiels, ça ne se met que sur des supports déjà enrobés (graves pour les routes neuves par exemple).


Attention au langage employé, Secmair parlait de revêtements de type enduit élastomère que tu réalises effectivement sur des supports existants tels un bicouche, un enrobé, c'est ce que l'on appelle la couche d'usure et souvent elle est en monocouche,
hors toi tu appliques un revêtement de type émulsion classique (65%) en bicouche ou tricouche sur un support en concassé, de plus le cas échéant, vous cloutez, ce qui est nécessaire que si ton granulat de support contient beaucoup de fines ou si la zone que tu vas traiter est soumise à des contraintes spécifiques tels que PL qui tournent dessus, vous employez donc bien la méthode adéquate ! :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008 19h26 
Hors ligne

Inscription: 22 Déc 2008 18h47
Messages: 49
Localisation: Vendée
Merci de la réponse Dan, ça me rassure :)
Mais quand je leur ai expliqué ce qu'on faisait. Ils ont eu l'air surpris (ce qui m'a surpris :) ) et du coup ils n'ont pas été capables de me renseigner sur les dosages.
Si quelqu'un peut m'aider la dessus.

La formation à laquelle je participais concernait bien les enduits classiques (bitumes fluxés, émulsions...).
Et pour eux, apparemment ça ne s'utilise que pour réparer les routes ou faire les couches d'usure comme tu dis.
Ils nous ont appris à choisir le type de revêtement (mono, bi, sandwich...)et les dosages mais uniquement sur des supports existants.

Or je ne fais ça que très rarement.
Moi je fais du neuf en bi et tricouche (routes, parkings, allées, particuliers, trottoirs [trop de trottoirs à mon goût ;) ]) et des couches d'accrochage.
Et du coup, le type de revêtement, c'est pas moi qui le choisis. Je fais ce que le client demande.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008 19h53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Nov 2005 21h55
Messages: 3246
Localisation: Rhône Alpes
Pour les dosages, sur les supports sur lesquels tu bosses le plus souvent, à savoir du concassé, on tourne pour du bicouche à 5.0 / 5.5 kg pour les 2 couches ! :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008 22h21 
Hors ligne

Inscription: 22 Déc 2008 18h47
Messages: 49
Localisation: Vendée
Eh ben, moi qui avait l'impression d'en mettre trop.
Nous on tourne en général a 4kg (2,2kg pour la première couche, 1,8 kg pour la deuxième) (2,2 / 2 /1,8 pour les tricouches).
C'est ce que mettait mon prédécesseur et c'était le dosage qui était demandé par une commune, une des rares fois où j'ai pu voir les papiers du chantier).

Et comme en général quand on refait une route, on se contente de remettre de la pierre sur l'ancienne route (un petit coup de ripper y ferait pourtant du bien), 5kg ferait alors beaucoup (il y a, bien sûr le minimum de 0/30).
Çà doit pas être si mal ce qu'on met finalement .
Merci Dan, en tous cas.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com