Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 20 Aoû 2014 08h47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Technique de coffrage
MessagePosté: 11 Déc 2009 21h49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2009 21h44
Messages: 604
Localisation: Au bout de la route
Bonsoir à tous, j'ai une petite question à vous poser.

En cours, on a eu un projet à réaliser, un petit pont fait sur des palplanches. Le problème est que les dalles ne peuvent pas être mises directement sur les palplanches donc j'aurais voulu savoir comment coffrer la partie en béton que j'ai mis en rouge. Pendant les travaux, apparemment, la petite rivière n'a pas été coupée.
J'ai retrouvé le pont en question qui est près de chez moi mais je n'ai pas réussi à comprendre le système de coffrage. Pouvez vous éclairez mon esprit ? (avec des schémas par exemple)

Image

_________________
Présentation : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11905


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 14h41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2007 10h59
Messages: 1642
Localisation: Annecy
je comprends pas trop ton histoire la. Ce qui est en rouge doit eTRe coulé en placa ?

_________________
..........
viewtopic.php?f=108&t=12018&p=360896&hilit=presentation+kosta#p360896


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 16h24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2009 21h44
Messages: 604
Localisation: Au bout de la route
Oui, exactement

_________________
Présentation : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11905


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 16h48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2007 10h59
Messages: 1642
Localisation: Annecy
La riviere doit etre un minimum détourné pour pouvoir bosser en dessous.
Après il faudrait mettre en place un échafaudage que tu place sur des blocs betons tout le long pour pouvoir coffrer et travailler en dessous.

_________________
..........
viewtopic.php?f=108&t=12018&p=360896&hilit=presentation+kosta#p360896


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 16h55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2009 21h44
Messages: 604
Localisation: Au bout de la route
KosTa a écrit:
La riviere doit etre un minimum détourné pour pouvoir bosser en dessous.
Après il faudrait mettre en place un échafaudage que tu place sur des blocs famy tout le long pour pouvoir coffrer et travailler en dessous.

Des blocs famy ?

_________________
Présentation : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11905


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 17h21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2007 10h59
Messages: 1642
Localisation: Annecy
des blocs betons ( 2 ,3 tonnes) pourpouvoir faire reposer ton echafaudage dans le cours d'eau

_________________
..........
viewtopic.php?f=108&t=12018&p=360896&hilit=presentation+kosta#p360896


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 17h34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2009 21h44
Messages: 604
Localisation: Au bout de la route
KosTa a écrit:
des blocs betons ( 2 ,3 tonnes) pourpouvoir faire reposer ton echafaudage dans le cours d'eau

Et les blocs ne risquent pas de s'affaisser à cause du terrain meuble à cause de l'eau qui est passée ?

_________________
Présentation : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11905


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 21h27 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1076
En faite il faudrait être sur place pour voire vraiment l'environnement, les traces éventuels de soudure ou autres percement sur les palplanches...le fond du lit de la rivière..., la comme ça ça laisse autant de possibilité de réalisation que d'entreprise qui aurait pu réaliser ces massifs!
Idem il aurait fallut savoir a quel moment ont étés coulé les massifs, leur débord arriere si c'est avant de remblayer les palplanches de façon a pouvoir réaliser une plateforme de fond de coffrage en débord sur la partie rivière mais étayer uniquement sur la partie hors rivière . Ainsi au remplissage la partie du coffrage sur le'etayage servirait de contrepoids a la partie en "balcon"... Ou si c'est après remblayage ce qui impliquerais un fond de coffrage perdu ou réalisé en gros béton pour solidariser les poutrelles ...
Néanmoins le débord du massif n'est pas très important, la charge que devras supporter l'étayage si il y'en a eut un du coté riviere sera de ce fait assez faible.

Néanmoins plusieurs hypotheses:

Si la rivière s'assèche a une certaines saison peut etre que les travaux ont étés réaliser a ce moment la par un etayage dans le lit de la riviere...

Ils ont aussi pu poser des poutrelles métalliques sous le massif et perpendiculaire a celui ci, le débord étant faible du coté riviere au coulage le massif servira par son propre poids a faire le contrepoid, les poutrelles peuvent ensuite etre retiré si le massif est coffré sur etayage de son coté hors rivière ou arasé au chalumeau au ras de la palplanche si le massif est coulé sur un remblais

Ils ont aussi pu poser des poutrelles métalliques comme pour un pont encastré dans les palplanches pour créer une plateforme de travail et enlever le tout par une coupe au chalumeau au ras des palplanches

Peut être que la rivière a été dévié derrière les palplanches de gauches pour crée le massif de droite et inversement...mais il aurait fallut voir les bord du chantier pour dire exactement en plus la suite du torrent bordé de palplanches me parait donner peu de chances a cette hypothèse...

Buser la rivière en son milieu pour pouvoir dégager un espace de travail et faire prendre appuis a un étayage sur des blocs béton ou radier...de chaque coté des buses et ensuite coffrer le fond de coffrage en traditionnel pour epouser la forme de tes palplanches puis les rives avec de la banches alu ou autres.

Poser des consoles soudé ou boulonnés a tes palplanches pour faire poser le fond de coffrage dessus avec tout le système de poutres métalliques en IPE ou H

Enfin voila dur a dire mais suivant l'environnement, les contraintes du cahier des charges et le moment auquel ont été coulés les massifs c'est un travail qu'on peut qualifier de basique dans certaines conditions a plus complexe dans d'autres!

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 22h06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Sep 2007 10h57
Messages: 876
Localisation: Châtelneuf, Loire
Mon projet de BTS à porté sur la réalisation d'un seuil en rivière, avec 2 rideaux de palplanches, et le seuil en béton coulé en place sur les palplanches (comme une poutre de couronnement en fait). Pour le réaliser, nous on s'est renseigné auprès de Sébastien PAJOT de la société du même nom dont voici le lien:
http://www.pajot.com/

Pour coffrer tes 2 poutres de couronnement tu peux utiliser des consoles spécialement adaptées à ce type de travaux (équerres de soutient REDEB). Ces consoles ou équerres prennent appui directement sur les palplanches à l'aide de pointeaux, sont réglables en inclinaison et permettent surtout de ne pas avoir à étayer dans le lit de la rivière. Ensuite dessus, tu pose les panneaux coffrants multiformes SOFFIT qui permettent d'épouser la forme des palplanches. Voici le lien du matériel:
http://www.pajot.com/coffrages.html


Je t'invite à prendre contact avec lui. C'est une personne très professionnelle qui à répondu à toutes nos questions, nous a aiguillé aussi (et oui les travaux-maritimes et fluviaux, c'est pas forcément très courant), et à pris du temps pour jeter un coup d'oeil à notre projet (il a approuvé certaines de nos réalisations, ce qui te rend un poil plus crédible lors de la soutenance orale du projet :wink: ).
D'ailleurs je recommande cette société pour quiconque aurait besoin de matériel de battage, recépage, coffrage... enfin tout ce qui concerne les travaux maritimes et fluviaux :yes: .

_________________
Terrassier: n.m. Sculpteur de paysages
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11973


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 12 Déc 2009 22h52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2009 21h44
Messages: 604
Localisation: Au bout de la route
Lou Terramotou a écrit:
En faite il faudrait être sur place pour voire vraiment l'environnement, les traces éventuels de soudure ou autres percement sur les palplanches...le fond du lit de la rivière..., la comme ça ça laisse autant de possibilité de réalisation que d'entreprise qui aurait pu réaliser ces massifs!
Idem il aurait fallut savoir a quel moment ont étés coulé les massifs, leur débord arriere si c'est avant de remblayer les palplanches de façon a pouvoir réaliser une plateforme de fond de coffrage en débord sur la partie rivière mais étayer uniquement sur la partie hors rivière . Ainsi au remplissage la partie du coffrage sur le'etayage servirait de contrepoids a la partie en "balcon"... Ou si c'est après remblayage ce qui impliquerais un fond de coffrage perdu ou réalisé en gros béton pour solidariser les poutrelles ...
Néanmoins le débord du massif n'est pas très important, la charge que devras supporter l'étayage si il y'en a eut un du coté riviere sera de ce fait assez faible.

Néanmoins plusieurs hypotheses:

Si la rivière s'assèche a une certaines saison peut etre que les travaux ont étés réaliser a ce moment la par un etayage dans le lit de la riviere...

Ils ont aussi pu poser des poutrelles métalliques sous le massif et perpendiculaire a celui ci, le débord étant faible du coté riviere au coulage le massif servira par son propre poids a faire le contrepoid, les poutrelles peuvent ensuite etre retiré si le massif est coffré sur etayage de son coté hors rivière ou arasé au chalumeau au ras de la palplanche si le massif est coulé sur un remblais

Ils ont aussi pu poser des poutrelles métalliques comme pour un pont encastré dans les palplanches pour créer une plateforme de travail et enlever le tout par une coupe au chalumeau au ras des palplanches

Peut être que la rivière a été dévié derrière les palplanches de gauches pour crée le massif de droite et inversement...mais il aurait fallut voir les bord du chantier pour dire exactement en plus la suite du torrent bordé de palplanches me parait donner peu de chances a cette hypothèse...

Buser la rivière en son milieu pour pouvoir dégager un espace de travail et faire prendre appuis a un étayage sur des blocs béton ou radier...de chaque coté des buses et ensuite coffrer le fond de coffrage en traditionnel pour epouser la forme de tes palplanches puis les rives avec de la banches alu ou autres.

Poser des consoles soudé ou boulonnés a tes palplanches pour faire poser le fond de coffrage dessus avec tout le système de poutres métalliques en IPE ou H

Enfin voila dur a dire mais suivant l'environnement, les contraintes du cahier des charges et le moment auquel ont été coulés les massifs c'est un travail qu'on peut qualifier de basique dans certaines conditions a plus complexe dans d'autres!

Quand je suis allé voir, il y n'y avait aucune marque sur les palplanches donc je ne pense pas qu'elles ont été soudées ou percées. Pour réaliser le projet, nous avions choisi le système présenté par Th!bo et nous avions remblayé de l'autre coté et faire un gros béton qui servira de coffrage inférieur.

Merci pour l'aide

_________________
Présentation : http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=108&t=11905


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 13 Déc 2009 15h14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2005 12h57
Messages: 590
Localisation: Pas de calais (62) LIEVIN
Th!bo a écrit:
Mon projet de BTS à porté sur la réalisation d'un seuil en rivière, avec 2 rideaux de palplanches, et le seuil en béton coulé en place sur les palplanches (comme une poutre de couronnement en fait). Pour le réaliser, nous on s'est renseigné auprès de Sébastien PAJOT de la société du même nom dont voici le lien:
http://www.pajot.com/

Pour coffrer tes 2 poutres de couronnement tu peux utiliser des consoles spécialement adaptées à ce type de travaux (équerres de soutient REDEB). Ces consoles ou équerres prennent appui directement sur les palplanches à l'aide de pointeaux, sont réglables en inclinaison et permettent surtout de ne pas avoir à étayer dans le lit de la rivière. Ensuite dessus, tu pose les panneaux coffrants multiformes SOFFIT qui permettent d'épouser la forme des palplanches. Voici le lien du matériel:
http://www.pajot.com/coffrages.html


Je t'invite à prendre contact avec lui. C'est une personne très professionnelle qui à répondu à toutes nos questions, nous a aiguillé aussi (et oui les travaux-maritimes et fluviaux, c'est pas forcément très courant), et à pris du temps pour jeter un coup d'oeil à notre projet (il a approuvé certaines de nos réalisations, ce qui te rend un poil plus crédible lors de la soutenance orale du projet :wink: ).
D'ailleurs je recommande cette société pour quiconque aurait besoin de matériel de battage, recépage, coffrage... enfin tout ce qui concerne les travaux maritimes et fluviaux :yes: .

pour en avoir réaliser moi meme je peux dire que c'est la solutions retenue les autres solutions sont farfelues :arg: imaginez vous le faire au niveau d'un canal et non sur une petit riviere :oui: :oui: pour d'autre renseignement hesitez pas :hello: :hello:

_________________
Le site des passionné(e)s LIEBHERR
Le site des convois exceptionnels en long en large en gros et très gros


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 13 Déc 2009 19h00 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1076
Et oui certes sur un canal ça aurait été autre mais la il ne s'agit pas d'un canal et ça change la donne!
C'est ce qu'on appel savoir s'adapter, et ne pas déplacer des tonnes de moyens si ce n'est pas nécessaire!

Ton raisonnement c'est comme si sur un petit chantier de terrassement tu emmenais une machine énorme seulement parce que "imagine si il y avait 10 000 cubes!"

Ou alors sur une démolition de 3 étages tu emmenais une 90 tonnes juste parce que "imagine si y'avait 10 étages!"

Ou pour la construction d'une villa de 2 étages tu mettais une grue a tour avec 30m sous crochet...juste parce que...

2 Couronnement comme ça c'est rendu fini en 5 jours grand max en coffrage traditionnel et si tu veux on le fais de façon a ne même pas toucher au fond de la rivière! Je ne sais pas ou se situe ta boite de location mais rien que le temps de faire venir sur chantier ton commercial, les coffrages par la suite, nous on a fini!

Un dernier truc...on est pas meilleur que les autres loin de la mais on sait s'adapter!

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 13 Déc 2009 22h18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2005 12h57
Messages: 590
Localisation: Pas de calais (62) LIEVIN
le temps que tu fasse tout ce que tu as dis dans ton post il te faut plus de 5jours et je pense que niveau sécurité ta solution est limite mais j'aimerais bien voir des photos de ta solution :hello:

_________________
Le site des passionné(e)s LIEBHERR
Le site des convois exceptionnels en long en large en gros et très gros


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Technique de coffrage
MessagePosté: 14 Déc 2009 08h30 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1076
Et non ce n'est pas parce que tu ne loue pas de coffrages que tu ne peux pas réaliser un travail dans les normes de sécurité!
Pour le délai je te garantis qu'en 5 jours à 3 personnes c'est fait, nous avons déjà fait des ouvrages bien plus complexe en 5 jours!

Lundi = Réalisation de la plateforme de travail par poutres métalliques a voir sur les abac de charges et plancher alu avec garde corps le tout aux normes = 8h
Mardi matin = Réalisation du fond de coffrage an contreplaqué bakélisé. Armatures des massifs (a voir suivant plan béton)
Mardi aprem = Coffrage des rives en banches manuportable acier ou alu
Mercredi matin = Finition sur le coffrage.
Mercredi aprem = Mise en place du béton prêt a l'emploi (a prise rapide pour pouvoir décoffrer le lendemain aprem)
Jeudi matin = Décoffrage des rives et nettoyage du matériel 4h
Jeudi aprem et vendredi = Démontage de la plateforme et repliement du matériel vers le dépôt / finitions par surfaçage sur les massifs si besoin.

C'est clair que c'est sans perte de temps mais nous sommes une petite boite et on bosse tjrs comme ca! Not soucy pour respecter le délai on a fait pire en si peu de tps!

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com