Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 24 Oct 2019 07h21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: assainissement
MessagePosté: 30 Mai 2010 15h56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Avr 2009 21h09
Messages: 1127
Localisation: erquy (22)
bonjour,
je suis en bac pro tp et dans 1 an on devra se specialiser, moi je compte me spécialiser en assainissement mais j'aimerait avoir quelques infos à ce sujet notament pour l'implantation et les differents type de tuyaux PVC pour l'EU ainsi que pour le gravillon de calage (je croit que c'est du 6/10 mais je ne suis pas sur) !

voici ce que j'ai mit à ce sujet dans mon rapport de stage pour le chantier que j'ai fait en assainissement (visible ici viewtopic.php?f=70&t=8236), c'est assez simplifié donc si vous avez des précisions à me donner à ce sujet ca serait bien !
Pour poser un réseau d'eau usées en tuyaux de PVC de diamétre 200 en CR16 avec des regards en béton de diamétre 1000, on commence par implanter en mettant un piquet à chaque emplacement de regards et on repère sur celui-ci la profondeur du réseau (la profondeur varie en fonction de la pente terrain et du tuyau ; il doit toujours y avoir une pente d'au moins 0,5% pour que les eaux usées s'écoulent). Ensuite, on commence la tranchée au niveau du regard existant sur lequel on va se raccorder puis on carotte la cunette (fond du regard) avec une carotteuse thermique puis on met un joint en caoutchouc pour pouvoir ensuite y brancher le premier tuyau. Après, on place le laser de canalisation au-dessus du premier regard et on règle la pente (exemple : 2%), puis on aligne le point du laser sur le piquet (calibrage) qui matérialise le deuxième regard ; après cela, on peut commencer la fouille. Avant de descendre au fond de la tranchée, on place un blindage de sécurité (pour une profondeur supérieure à 1 m 30) afin d'empêcher l'effondrement des parois, puis on contrôle la profondeur du fond de fouille à l'aide d'une mire sur laquelle on fait 3 marques (niveau terrassement, niveau gravillons et niveau tuyau). On guide alors le chauffeur de la pelle pour qu'il creuse dans l'axe du laser et à la bonne profondeur. Quand le fond de fouille est à la bonne profondeur, on y met du gravillon sur une épaisseur d'au moins 10 cm et on le règle au rateau tout en contrôlant le niveau avec la mire, en ayant le point du laser sur la marque « niveau gravillons ». Une fois le réglage terminé, on place un tuyau de 3 mètres de longueur, on nettoie le joint, on le graisse puis on emboîte le tuyau avec une barre-à-mine (pour les coupes, on découpe avec une tronçonneuse thermique puis on affûte l'extrémité du tuyau afin qu'il rentre bien dans le joint) et on le règle à l'aide de la mire avec la marque « niveau tuyau ». Il faut que l'alignement et la pente de celui-ci soient le plus précis possible. Après cela, on met du gravillon sur le tuyau et autour pour le caler tout en le maintenant bien droit. On procède de la même manière pour les 3 premiers tuyaux. Après avoir posé les 3 premiers, on a le début de l'alignement et on peut alors mettre le laser au fond du premier regard et l'orienter vers les tuyaux, puis on le calibre avec une cible que l'on met dans le dernier tuyau posé. Celle-ci remplace en fait la mire. Cette méthode est beaucoup plus rapide et précise mais on ne peut l'utiliser qu'après avoir posé les 3 premiers tuyaux avec la méthode précédente. Ensuite, une fois arrivé au deuxième regard, on règle les gravillons de la même manière que pour les tuyaux puis on place le fond de regard avec la pelleteuse, on emboîte le tuyau dans le joint, on met le regard de niveau puis on nettoie le dessus et on y place un joint butyl puis on emboîte les autres éléments les uns sur les autres en vérifiant leur alignement et celui des échelles d'accès à l'intérieur ; un regard est composé d'un fond (cunette) où sont branchés les tuyaux, d'une ou plusieurs réhausses (leur nombre varie en fonction de la profondeur du réseau qui peut aller de 1 mètre à plus de 6 mètres pour un réseau d'EU sur la voirie), et enfin une tête réductrice sur laquelle est placé le tampon (couvercle en fonte). On doit mettre un regard environ tout les 50 métres, tout les changements de direction du tuyau, et tout les changements de diamétre.
Pour le remblayage, on utilise le matériau extrait de la tranchée si son état permet de le réutiliser, on remblaie par couches d'environ 1 mètre d'épaisseur (l'épaisseur varie en fonction de la nature du matériau et de son pourcentage de foisonnement) ; chaque couche est compactée avec un compacteur à pied de mouton qui est télécommandé pour permettre à l'opérateur de rester en haut de la tranchée. Ensuite, le matériau utilisé pour remettre le sol en état varie en fonction de ce qu'il y a au-dessus (si c'est une terre agricole ou un terrain privé, on utilise de la terre végétale et si c'est une voirie, on met du 0/80, puis du 0/30... selon le type de route qui peut être une route communale, départementale, nationale...).
Pour les branchements on place un raccord en y réducteur de diamètre 200-160 sur le réseau principal, puis on met des tuyaux de diamètre 160 jusqu'à ce qu'on arrive en limite de propriété (pour la mise en place des tuyaux, on procède de la même facon que pour les tuyaux de diamètre 200 sauf pour la pente où on utilise simplement un niveau à bulle) ; ensuite, on place un tabouret (un tabouret est un regard plus petit et en plastique) ; d'un côté, on branche le tuyau allant au réseau principal et de l'autre, on place un bouchon pour que le particulier puisse ensuite se raccorder.
On place au-dessus du tabouret une cheminée (tuyau de diamètre 250 que l'on dispose à la verticale et qui fait office de réhausse), puis un tampon rond en béton et en fonte.

Voila donc toutes les infos à ce sujet son bonne à prendre !

_________________
chantier du port d'erquy :
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=58&t=6699


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 30 Mai 2010 23h49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2007 19h04
Messages: 2845
Plutôt bien écrit et résumé.
Qq remarques tout de même:
  • Le petit détail qui tue" que tu n'as pas mentionné (ou pas vu) et qui peut coûter très très cher: TOUJOURS GRATTER LE LIT DE POSE SOUS LA COLLERETTE DES TUYAUX. Cette partie ne doit surtout pas reposer sur le sol car sinon cela cré un vide juste après la collerette sous le tuyau et c'est la casse assurée. Même avec des tuyaux bétons, même les plus gros. Seul le fût du tuyau doit reposer régulièrement sur le lit de pose.
    Vu que les réseaux EU sont ensuite passés à la caméra et essais à l'air, tu n'y échapperas pas. et après c'est dépose/repose gratos; enfin gratos pour le client, pas pour l'entreprise.
  • Le "sablage": sablon (pas cher mais trop sensible à l'eau), sable concassé (pas mal mais mauvais remplissage sous les flancs des tuyaux), gravillons 6/10 ou 12/20 pour les grosses canas béton (sauf aux endroits où tu devras éventuellement recreuser car c'est la galère, "çà coule"; excellent pour ces même raisons pour remblayer d'un coup une bonne hauteur autour d'un regard par exemple, tassement quasi nul))
  • Blindage à partir de 1,30m effectivement sauf si tu peux taluter (règle des 2h/3v)
  • En revanche, le remblai en couche de 30cm, c'est déjà pas mal si tu ne veux pas des tassements durant plusieurs mois sous chaussée. En pleine pampa c'est moins gênant
  • Je préfère le terme de regard de branchement à celui de tabouret (jargon).
    Pas mal de modèles différents pour le réaliser: regard béton préfa+réhausses, regard plastique+cheminée, syphoïde (ancien)

Voilà j'espère avoir aidé et rien oublié vu l'heure :hello:

_________________
Pas chiant, mais exigeant
Vous ne me connaissez pas encore?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 31 Mai 2010 12h03 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1400
Pour sabler il y'a aussi le grain de riz 2/4 !

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 31 Mai 2010 20h07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Avr 2009 21h09
Messages: 1127
Localisation: erquy (22)
ok merci beaucoup pour les précisions !
pour le remblayage on remblai souvent par grosses couches pour gagner du temps mais je c'est que ce n'est pas l'idéal ...
si quelqu'un à d'autres infos je suis preneur !

_________________
chantier du port d'erquy :
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=58&t=6699


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 01 Juin 2010 11h47 
pour le remblayage maintenant il y a beaucoub de contrôle donc on peut plus faire de grosse couche et compacer vite fait.
en général les conducs font des fiches de compactege qui te disent les différentes couches, les matériaux, le nombre de passe et le ty de matériel de compactage.
mes si tu est en BAC tu doit l'apprendre sa normalement.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 01 Juin 2010 20h22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Avr 2009 21h09
Messages: 1127
Localisation: erquy (22)
ok merci oui je vais surement l'appendre mais la je ne suis qu'en premiére année on fait du génie civil pour l'instant !

_________________
chantier du port d'erquy :
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=58&t=6699


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 01 Juin 2010 21h30 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1400
Y' a aussi un appareil qui permet d'obtenir le compactage optimal!
Le SCS
C'est en faite un petit capteur jetable que l'on mets au fond de la tranchée. A la surface un récepteur reçoit les indications du capteur et donne les indications sur l'utilité ou non de continuer a compacter.
Le capteur se base sur la réception d'une onde, celle crée par l'outil de compactage, dont la transmission s'améliore au fur et a mesure que le sol devient compacte.
Le SCS détermine à quel moment, l'activité de compactage atteint le seuil où les avantages de continuer, diminuent par rapport à l'augmentation de l'amplitude des ondes.
Autrement dit, cesse d'apporter une amélioration significative à la rigidité du sol (souplesse).
A ce stade précis, le SCS transmet un signal visuel( une diode rouge), pour l'arrêt du compactage et enregistre, si ses instructions ont été suivies ou non.

Attention ca ne veut pas dire qu'on peur remblayer les tranchée avec de la merde, cet appareil sert juste a indiquer à l'équipe de stopper le compactage, uniquement si l'activité de compactage n'aboutit plus à un avantage technique en un point donné à la vertical d'une couche. Les résultats du SCS fournissent une indication sur la rigidité du sol et de la densité y correspondant.
Dans les conditions du compactage réalisé, il est impossible d'obtenir un meilleur résultat.

L'appareil enregistre automatiquement le nombre de couche par fouille, le temps de compactage de chaque couche, le type de compacteur utilisé sur une couche donné et le respect ou non du signal d'arrêt de compactage. Le tout restitué sur un PC par un cordon...



Allé un petit lien pour en savoir un peu plushttp://www.geneq.com/catalog/en/soi ... er_fr.html

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 02 Juin 2010 20h01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Avr 2009 21h09
Messages: 1127
Localisation: erquy (22)
ok interessant comme appareil mais l'inconvénient c'est que tu pert une sonde à chaque fois !

_________________
chantier du port d'erquy :
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=58&t=6699


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 02 Juin 2010 22h25 
Hors ligne

Inscription: 21 Déc 2007 20h08
Messages: 1400
Oui mais l'avantage c'est que tu as un document certifié a présenté pour ton remblayage!
Au moins tu es sur que le travail que tu as fourni est au mieux de ce que tu peux obtenir de tes matériaux de remblais!

Franchement ca vaut le coup ca évite les pbm par la suite, surtout quand on voit la somme totale engendré par des travaux d'assainissement ou tout autres réseaux, le cout de la sonde est plus que dérisoire! Même comparé aux gaspillage qu'il y'a sur certains chantiers!

_________________
Etre terrassier c'est avoir le don de modeler le monde tout en ayant l'art de maitriser la puissance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: assainissement
MessagePosté: 03 Juin 2010 11h33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Avr 2009 21h09
Messages: 1127
Localisation: erquy (22)
Lou Terramotou a écrit:
Oui mais l'avantage c'est que tu as un document certifié a présenté pour ton remblayage!
Au moins tu es sur que le travail que tu as fourni est au mieux de ce que tu peux obtenir de tes matériaux de remblais!

Franchement ca vaut le coup ca évite les pbm par la suite, surtout quand on voit la somme totale engendré par des travaux d'assainissement ou tout autres réseaux, le cout de la sonde est plus que dérisoire! Même comparé aux gaspillage qu'il y'a sur certains chantiers!


c'est pas faut c'est un bon systéme mais pour remblayé une tranchée dont la profondeur et le matériau varient en fonction des endroits il faut donc mettre plusieurs sondes ?

_________________
chantier du port d'erquy :
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=58&t=6699


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com