Photos TP
http://photostp.free.fr/phpbb/

CHARIER TP Grand Terrassements
http://photostp.free.fr/phpbb/viewtopic.php?f=65&t=1418
Page 21 sur 25

Auteur:  bgmt [ 05 Avr 2016 11h25 ]
Sujet du message:  Lorient port de Keroman

Image

Auteur:  Rom [ 13 Mai 2016 21h27 ]
Sujet du message: 

Image

Image

Image

Auteur:  Rom [ 13 Mai 2016 21h29 ]
Sujet du message: 

Image

Image

Auteur:  floflo77 [ 12 Juin 2016 15h37 ]
Sujet du message: 

En Ile de France

365C
Image

Un des 740 présent sur place

Image

Auteur:  floflo77 [ 12 Juin 2016 15h41 ]
Sujet du message: 

D7R

Image

BW219

Image

Mercedes NG1922 ravitailleur

Image

Auteur:  Rom [ 12 Juin 2016 16h01 ]
Sujet du message: 

Top Flo :yes:

Auteur:  val_59 [ 12 Juin 2016 20h58 ]
Sujet du message: 

Rom a écrit:
Image


j'adore celle la :tchin: :bravo:

Auteur:  bgmt [ 14 Juil 2016 14h55 ]
Sujet du message: 

L'Entreprise Charier se lance dans la route à énergie positive
Par la rédaction, le 7 juillet 2016

L’Entreprise Charier et la société néerlandaise Ooms signeront le 12 juillet prochain un contrat de partenariat sur le Grand Ouest de la France pour développer les solutions thermiques et photovoltaïques appliquées à la route.

Ce partenariat a été le point de départ au développement du procédé Helianthe de l’Entreprise Charier qui permet de collecter l’énergie thermique produite par la radiation solaire sur les enrobés des routes, mais également du procédé SolaRoad, une solution de route photovoltaïque signée Ooms.

L’accord entre les deux partenaires porte ses fruits puisqu’il a permis à l’Entreprise Charier de remporter un appel d’offres pour la réalisation d’une piste cyclable équipée de la solution photovoltaïque SolaRoad à Etampes dans l’Essonne. Un autre projet est en cours de préparation en Bretagne Sud avec la solution Hélianthe sur un parking de camping afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage de la piscine extérieure.

Dans le détail, Hélianthe est un équipement innovant de la route destiné à collecter l’énergie thermique résultant de la radiation solaire sur les enrobés. Le dispositif consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé pour récupérer cette énergie et la transférer vers un usage immédiat (eau chaude sanitaire, chauffage, système de refroidissement) ou vers un système de stockage. Avec cette solution, l’énergie annuelle récupérable peut s’élever à plus de 250 kWh/m² y compris sur les voiries légères.

De son côté, la solution SolaRoad, expérimentée sur une piste cyclable de la commune de Krommerie aux Pays-Bas depuis 2014, produit 90 kW/m² d’énergie électrique par an. Il faut donc une centaine de mètres carrés de ce dispositif pour produire l’électricité correspondant au besoin moyen d’un foyer hors chauffage.
http://www.constructioncayola.com/infra ... res_160714

Auteur:  kevin.j [ 21 Juil 2016 14h16 ]
Sujet du message: 

un 631G a quitter Montoir ce matin vers 10h30...

Auteur:  bgmt [ 23 Juil 2016 14h47 ]
Sujet du message: 

Charier parie sur la route solaire thermique et photovoltaïque
Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) - LE MONITEUR.FR - Publié le 21/07/16 à 15h04

Le groupe de travaux public ligérien a signé avec la société néerlandaise Ooms Civiel un contrat de partenariat exclusif sur le Grand Ouest de la France pour développer des solutions thermiques et photovoltaïques dans la route.

Chacune de ces sociétés a développé son propre système de route solaire: SolaRoad, une solution de route photovoltaïque pour le Néerlandais Ooms et Hélianthe, un procédé de collecte d’énergie thermique produite par la radiation solaire sur les enrobés des routes, pour Charier, en collaboration avec Ooms.

Le partenariat conclu entre les deux entreprises a déjà permis à Charier de remporter un appel d’offres pour la réalisation d’une piste cyclable équipée de la solution photovoltaïque SolaRoad à Etampes (Essonne). Un autre projet est en cours de préparation en Bretagne Sud, cette fois avec la solution Hélianthe sur un parking de camping afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage de la piscine extérieure. Charier indique par ailleurs que «plusieurs collectivités se sont déjà positionnées pour intégrer ces solutions dans leurs futurs projets d’aménagement urbain».



Utiliser la radiation solaire sur les enrobés


Le procédé Hélianthe développé par Charier consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé pour récupérer cette énergie et la transférer vers un usage immédiat (eau chaude sanitaire, chauffage, système de refroidissement) ou vers un système de stockage. La couleur sombre, voire noire des enrobés favorise la récupération des rayonnements du soleil. La température de l’enrobé atteint facilement 50 à 60°C et, sur cette base, l’énergie annuelle récupérable peut s’élever à plus de 250 kWh par mètre carré assure Charier. Une surface équipée sur 500 m2 permettrait ainsi de produire plus de 125 MWh par an d’énergie thermique.

L’efficacité du dispositif repose sur la capacité de l’entreprise à placer dans l’enrobé les tubes faisant circuler le fluide caloporteur. En partenariat avec Ooms, Charier a donc développé un support spécial et une méthodologie particulière de mise en œuvre des enrobés permettant aux engins de chantier de circuler sur les tubes sans les endommager. Ce dispositif peut être utilisé dans des voiries légères ou supportant un trafic lourd.

Ooms a déjà développé ce type de dispositif depuis le début des années 2000 et, avec une vingtaine de projets de ce type en Europe, elle dispose donc d’un retour d’expérience qui pourra être précieux pour le marché français.



Route photovoltaïque


Plus récemment, le néerlandais a développé avec la société Dynniq la solution de route photovoltaïque SolaRoad® qu’il expérimente sur une piste cyclable sur la commune de Krommerie aux Pays-Bas depuis 2014. Même si une partie du revêtement s’est détachée du fait des fortes amplitudes thermiques, le retour d’expérience sur les deux premières années d’exploitation de ce site expérimental montre qu’il est possible de produire 90 kWh/m2 d’énergie électrique par an. Il faut donc une centaine de mètres carrés de ce dispositif pour produire l’électricité correspondant au besoin moyen d’un foyer hors chauffage.

http://www.lemoniteur.fr/article/charie ... 8#32754028

Auteur:  JOLY 44 [ 12 Déc 2016 20h13 ]
Sujet du message: 

Carrière de la Haie Fouassière (44) en 1997:
Image
Image

Auteur:  JOLY 44 [ 04 Mar 2017 18h40 ]
Sujet du message: 

Image

Auteur:  JOLY 44 [ 28 Mai 2017 17h58 ]
Sujet du message: 

En 2002 LGV EST avec Roger Martin:
Image

Auteur:  bgmt [ 31 Mai 2017 17h30 ]
Sujet du message: 

Charier s'engage dans la transition énergétique
Par la rédaction, le 29 mai 2017

L’entreprise Charier amplifie le recyclage des déchets produits sur ses chantiers de construction ou d’entretien routier. Cet effort a pour objectif d’aider les collectivités à respecter les nouvelles contraintes imposées par la loi de transition énergétique.

D’ici 2020, au moins 70% des déchets produits sur les chantiers devront être réemployés ou recyclés. En parallèle, 60% des matériaux utilisés devront être issus d’une filière de recyclage. Si le recyclage des matières est aujourd’hui courant (84% des déchets sont revalorisés en Pays de la Loire), l’usage de matériaux issus de cette filière est encore trop faible, il ne représente que 20% des matières premières. En effet, 80% des matières résultant du recyclage sont attribués au réaménagement des carrières ou valorisés hors construction.
 
L’entreprise Charier s’active pour inverser la tendance. Elle s’engage à utiliser de plus en plus de matériaux recyclés mais aussi à sensibiliser les responsables techniques et élus de collectivités locales. Elle s’appuie pour cela sur un réseau de 16 sites de recyclage qui traitent entre 200 000 et 250 000 t de matériaux de déconstruction dont 90 000 t d’enrobés. Quelques sites sont des carrières en cours d’exploitation qui reçoivent des matériaux, les trient en leur donnant une seconde vie, soit les utilisent pour le comblement de la carrière et sa remise en état.
 
C’est ainsi que la carrière de Mézerelle à Belle-Ile-en-Mer traite jusqu’à 25 000 t de matériaux. Les bétons sont recyclés pour être réutilisés en couches de forme pour les routes. Les matériaux non valorisables sont déposés au fond de la carrière pour permettre sa remise en état progressive tout en sécurisant le site par renforcement du front de taille. Planète Recyclage à La Rochelle est pour sa part une plateforme entièrement dédiée au recyclage des déchets inertes. Après tri et concassage, les matériaux sont réutilisés en sous-couches routières pour les granulats, soit en combustibles de chaudières industrielles pour le bois.

http://www.constructioncayola.com/envir ... ent_170531

Auteur:  bgmt [ 04 Juil 2017 22h50 ]
Sujet du message:  Planète Recyclage (17)

Charier : un outil industriel à la disposition des collectivités et des entreprises
29 juin 2017

D’ici à 2020, l’Etat et les collectivités territoriales devront veiller à ce que 60 % des matériaux utilisés sur les chantiers proviennent d’une filière de recyclage. Ces maîtres d’ouvrages devront veiller également à ce qu’au moins 70 % des déchets de ces chantiers de construction ou d’entretien routier soient réemployés, orientés vers le recyclage ou d’autres formes de valorisation.

Pour ce qui du recyclage, les Pays-de-la-Loire font figure de bon élève avec un taux de revalorisation de 84 %, la majorité partant en réaménagement de carrières. Pour l’usage de matériaux recyclés, il lui reste des progrès à faire avec un pourcentage de 20 % seulement. Avec son outil industriel, Charier estime qu’il a une carte à jouer dans ces deux domaines clés de la transition énergétique.

L’entreprise dispose de 16 sites de recyclage qui traitent 200 à 250 000 tonnes de matériaux de déconstruction par an, dont 90 000 tonnes d’enrobés. Ces plateformes sont dédiées au recyclage du béton et/ou d’enrobés bitumeux. Certaines jouxtent des installations de stockage ultime ou des centrales qui recyclent uniquement des enrobés.

Deux carrières en cours d’exploitation reçoivent des matériaux, les trient, leur donnent une seconde vie ou les utilisent en remblaiement. A Belle-Ile-en-Mer (Morbihan), le site de Mézerelle peut trier et traiter jusqu’à 25 000 tonnes de matériaux. Les bétons et les composants de qualité sont réutilisés en couches de forme routière. Les matériaux non valorisables servent de remblai.

A Herbignac (Loire-Atlantique), la carrière de La Clarté extrait du gneiss, mais elle accueille aussi des déchets inertes (non biodégradables) : béton, briques, tuiles et céramiques, terres, pierres et gravats de déchetterie. Le site, qui peut traiter 60 000 tonnes de matériaux par an, facilite le double-fret : apport de déchets dans un sens, fourniture de granulats dans l’autre.

A La Rochelle (Charente-Maritime) enfin, Planète Recyclage reçoit et recycle les déchets inertes, notamment les gravats de chantier : béton, sables, terres végétales, croûtes d’enrobés, bois… Après tri, concassage et recyclage, les matériaux sont réutilisés en sous-couches routières (granulats) ou en combustibles de chaudières industrielles (bois).

J.D

http://www.chantiersdefrance.fr/marches ... treprises/

Auteur:  JOLY 44 [ 23 Aoû 2017 12h58 ]
Sujet du message: 

LGV SEA en aout 2012:
Image

Auteur:  Rene [ 24 Aoû 2017 10h51 ]
Sujet du message: 

Oui , enfin , tout ça ce sont de grand principe mais la réalité est tout autre , le béton recyclé est interdit sous dallage , le tris est il fait dans de bonne conditions ? quel est le cout du concassage , 90% du prix de matériaux naturel ? impacte écologique ?
les enrobés avec amiante, le bois , le plastique , que deviennent il? ce sont ces matériaux qui sont le plus polluant !
la terre excavé , c'est elle qui représente le plus gros volume ! avec des prix de réception scandaleux !
Alors oui le grenelle de l’environnement a bon dos , ce sont toujours les gros qui profite du système !!!!!!!!!!

Auteur:  bgmt [ 26 Sep 2017 19h20 ]
Sujet du message: 

Le groupe familial Charier fête ses 120 ans sous le signe de l’innovation
Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) - LE MONITEUR.FR - Publié le 26/09/17 à 11h15

Vendredi 22 septembre, le groupe indépendant de travaux publics Charier, qui a vu cinq générations se succéder à la tête de l’entreprise, a fêté ses 120 ans sur le site historique de la carrière de la Clarté, à Herbignac en Loire-Atlantique.

Près de 600 invités — élus locaux, partenaires, fournisseurs, etc.—, mais aussi plus de 900 des 1260 salariés du groupe Charier, ont répondu à l’invitation. Au-delà de l’anniversaire, cette journée a été l’occasion de découvrir le site de la Clarté, une des dix plus grandes carrières de France, mais aussi un modèle d’entreprise familiale qui a réalisé 206 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé en 2016.

Détenue à 100 % par la famille Charier, l’entreprise arrive à un nouveau tournant de son histoire avec l’arrivée de la cinquième génération de dirigeants Charier. Au-delà de la famille fondatrice, ce sont également des générations de salariés qui ont fait l’histoire du groupe. Aujourd’hui, quelque trente familles comptent plusieurs de leurs membres dans l’entreprise et, en moyenne, les salariés restent treize ans dans la société.

Miser sur l’innovation

Pour cet anniversaire exceptionnel, les dirigeants ont mis l’accent sur l’innovation. De ce point de vue, 2017 est une année particulière avec le lancement des premiers prix de l’innovation internes au groupe. «L’innovation est l’affaire de tous, estime Paul Bazireau, président du directoire depuis 2013. Chaque collaborateur, qui est un maillon de la chaîne essentiel au développement de l’entreprise, peut y contribuer». «Partant du principe que les bonnes idées viennent du terrain, nous sommes en permanence à l’affût de méthodes innovantes. Nos salariés représentent un véritable vivier d’idées à exploiter, que ce soit sur les méthodes de travail ou de management. Cette démarche novatrice et collaborative permet également aux salariés de s’impliquer dans un travail d’équipe.»

L’entreprise a déjà décroché deux prix de l’innovation de la FNTP. En 2015 pour son application numérique Nomade dédiée à la bonne gestion des chantiers et cette année pour son procédé Satis, une sous-couche routière bio-sourcée, à base de chanvre et de chaux.

Outre cette dernière innovation qui a permis au groupe Charier de remporter l’appel d’offres pour la déviation d’Etampes dans l’Essonne, les visiteurs ont pu découvrir d’autres solutions techniques ingénieuses. Citons Enrovol, un béton bitumeux pour sols de bâtiments d’élevages avicoles, Frioflex, un enrobé à froid stockable dense, Helianthe, une solution de récupération de l’énergie solaire par l’enrobé bitumineux ou encore Solaroad, des dalles en béton armé équipées de panneaux photovoltaïques pour les pistes cyclables.


Chiffres-clés

1262: nombre de salariés

2O6: chiffre d’affaires consolidé en millions

41: nombre de filiales et d’agences

33: nombre de sites de gestion de déchets inertes

16: nombre de carrières

2: nombre de brevets déposés en moyenne par an

http://www.lemoniteur.fr/article/le-gro ... n-34839946

Auteur:  geoffrey85 [ 30 Sep 2017 10h40 ]
Sujet du message:  120 ans du groupe Charier

Voici une petite vidéo réalisée pour l'anniversaire et diffusée lors de la cérémonie des 120 ans du groupe, une vision de toutes les activités présentes au sein du groupe: :headbang:
https://youtu.be/sWdTVXTn52g

Auteur:  JOLY 44 [ 16 Déc 2017 18h32 ]
Sujet du message: 

Diverses photos:
Donges
Image
Pont d Ancenis
Image

Page 21 sur 25 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/