Photos TP

Photos d'engins de Travaux Publics
Nous sommes le 19 Sep 2020 21h56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Jan 2017 12h35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Route du Littoral à La Réunion : le viaduc a un pied dans l'eau
Par la rédaction, le 17 janvier 2017

Dans le cadre de la construction de la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion, la première pile en mer du viduc qui reliera Saint-Denis à La Grande Chaloupe a été posée par barge en octobre dernier.
D’une longueur de 5 400 m, le viaduc en mer est un ouvragé clé du projet de la Nouvelle Route du Littoral qui vise à remplacer l’actuelle route de corniche entre Saint-Denis et la Possession, fortement exposée aux risques d’éboulements rocheux et de submersion par la houle ou lors d’épisodes cycloniques. Pour ce projet, plus de 95% des ouvrages seront préfabriqués à terre avant d’être posés majoritairement par voie maritime.
 Après le lancement de la phase de préfabrication des piles et voussoirs en juin dernier, la barge Zourite (barge géante qui a été construite pour transporter les piles du futur viaduc) a acheminé et posé avec succès, en octobre, les trois éléments de la pile 48, première pile en mer du Viaduc du Littoral à La Réunion.

Image du lanceur en mer. Crédit photo : © Bouygues Construction
http://www.constructioncayola.com/infra ... res_170119


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2017 22h44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
vu sur le net

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mar 2017 23h34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Viaduc du Littoral à La Réunion : la première travée est posée
Par la rédaction, le 2 mars 2017

Image

A La Réunion, le chantier du Viaduc du Littoral, ouvrage principal de la future Nouvelle Route du Littoral, se poursuit. La première travée de rive est désormais posée, de même que le premier fléau.

En ce début d’année 2017, le tablier du viaduc est maintenant relié à son appui à terre, la culée. Pour assembler les différents voussoirs du tablier, un lanceur de pont de 278 m de long et 28 m de haut est en place sur le site de pose. Pour mémoire, un fléau courant du viaduc se compose de 28 voussoirs et le lanceur pose chaque jour 2 voussoirs courants.

En parallèle, pendant le mois de février, des travaux de terrassement ont été effectués au niveau de la digue D2 à la Grande Chaloupe pour permettre aux fardiers d’acheminer les voussoirs directement sur le tablier du viaduc, sous le lanceur. Les zones de stockage de voussoirs sont également agrandies au niveau de la digue. Chaque nuit, 2 à 3 voussoirs sont acheminés du site de préfabrication au site de pose.

En mer, la barge Zourite a déjà posé les 4 premières piles du viaduc (de P48 à P45). La 5ème pile (P4) est actuellement en cours de pose. Avant chaque opération, des terrassements en mer sont effectués (flotte SDI, pelle hydraulique Pinocchio), soit près de 500 000 m3 de déblais pour la totalité de l’ouvrage. Une fois la pile posée, les remblais sont effectués autour des piles pour assurer leur stabilité aux houles cycloniques. Une campagne d’amélioration de sol par vibro-flottation a commencé fin 2016 et suit son cours.

Sur les deux sites de préfabrication au Port, la cadence augmente. A ce jour, 10 piles sont réalisées et plus de 20% des voussoirs préfabriqués (soit plus de 300 unités). Les usines sont entrées en cycle de production : 3 voussoirs produits par jour (1386 voussoirs pour l’ensemble du viaduc) et 20 jours pour produire une pile complète en 2 parties. Ces éléments pèsent en moyenne 300 t pour un voussoir courant, 700 t pour un voussoir sur pile et 4 000 t pour une embase de pile (partie inférieure de la pile).

http://www.constructioncayola.com/infra ... -posee.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Juin 2017 21h28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Viaduc du Littoral à la Réunion : et de 10 !
Anthony Laurent - LE MONITEUR.FR - Publié le 06/06/17 à 17h15

Sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, les travaux de construction de l’imposant viaduc en mer de 5,4 kilomètres de long atteignent leur rythme de croisière. Sur les 48 piles que comptera l’ouvrage à l’horizon 2018, 10 ont déjà été posées sur le plancher océanique par la méga-barge « Zourite ».

Et de 10 ! Sur les 48 piles que comptera le Viaduc du Littoral, en cours de construction, depuis 2016, sur le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, sur l’île de la Réunion, 10 piles ont déjà été posées en mer par la méga-barge « Zourite ». La onzième pile est en cours de pose. « La cadence de construction de deux piles par mois est désormais atteinte », tient à faire savoir la région Réunion, maître d’ouvrage du projet. A ce jour, 75 000 m3 de béton et 15 000 tonnes d’acier ont d’ores et déjà été mis en œuvre, dans les deux usines de préfabrication érigées pour les besoins du chantier, pour la réalisation des piles, représentant le tiers des quantités totales à réaliser.

Particularité de quatre des 10 piles déjà posées sur le sol de l’Océan Indien : des modules d’éco-conception ont été directement fixés à leur base. L’objectif ? Ces modules constituent des récifs artificiels permettant à la flore et à la faune – notamment aux poissons juvéniles – de se développer au droit du viaduc. Au total, six des 48 appuis doivent en être équipés.

Le premier des 7 tabliers du viaduc achevé

Par ailleurs, les terrassements des souilles en mer, au pied des 48 piles, et la réalisation des assises granulaires, préparatoires à la pose des embases (les éléments préfabriqués des appuis qui reposent directement sur le plancher océanique), ont atteint 50 % d’avancement. La campagne d’amélioration du sol par vibro-flottation, commencée fin 2016, est quant à elle terminée aujourd’hui.

Parallèlement à toutes ces opérations, la construction du Viaduc du Littoral se poursuit. L’assemblage du cinquième fléau est en cours, signifiant l’achèvement prochain du premier des sept tabliers successifs qui composent l’ouvrage. Long de 5,4 kilomètres, ce dernier a commencé à « sortir de mer » en septembre dernier. Il doit être achevé courant 2018.

http://www.lemoniteur.fr/article/viaduc ... 0-34558017


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Juin 2017 22h27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image

NRL à La Réunion : pas de dérapage budgétaire
Par la rédaction, le 5 juin 2017

Le conseil régional de La Réunion a tenu a rappeler que les 250 M€ provisionnés en 2014 à fin de construire la Nouvelle Route du Littoral n’ont fait l’objet d’aucune dépense nouvelle, supplémentaire et imprévue.

Désireuse de contrer des rumeurs selon laquelle le chantier ferait face à des dérapages budgétaires, la région affiliée à La Réunion rappelle que la question du financement est garantie dans le cadre des Accords de Matignon signés en octobre 2010. L’Etat mobilise ainsi 532 M€, complétés de 248 M€ de reversement de TVA et 151 M€ de l’Europe. Par ailleurs, les capacités financières de la région permettent de mobiliser une contribution de 729 M€ dont une part financée par le recours à l’emprunt, ceci afin de préserver ses capacités d’investissements dans d’autres projets régionaux.

Dès 2014, une enveloppe de 250 M€ avait été provisionnée pour pallier les financements de potentiels aléas : 200 M€ pour les aléas de chantier ; 50 M€ en complément pour les mesures environnementales. Et à ce jour, aucune dépense nouvelle imprévue n’est au programme. Les fonds permettent notamment la mise en place de nouvelles mesures sur l’impact paysager, les milieux naturels terrestres et maritimes, le démontage d’une partie de la route actuelle et la réduction des nuisances routières.

La collectivité délibèrera le 16 juin prochain en assemblée plénière pour mobiliser cette enveloppe de 250 M€. Cette enveloppe complémentaire doit ainsi garantir la continuité du chantier en palliant notamment les aléas géotechniques et ceux en matière d’approvisionnement en matériaux. Il ne s’agit donc pas d’un surcoût.

http://www.constructioncayola.com/infra ... res_170608

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2017 10h46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Fondations spéciales – La Réunion : Spie Fondations fore les pieux du viaduc de la Nouvelle route du littoral

Image

Spie Fondations réalise les pieux des culées du viaduc maritime de 5 400 m en construction sur la Nouvelle route du littoral (NRL), à La Réunion. Ce chantier de de 12 km a été lancé en 2014. En partie sur la mer, la liaison reliera la capitale administrative de l’île, Saint-Denis, à la commune du Port. Elle se substituera à une artère située sous une falaise instable culminant à près de 200 m, fréquemment sujette à des chutes de pierre ou à des glissements de terrain.
Après être intervenue en 2015 sur le viaduc de la Grande Chaloupe, la filiale de Spie Batignolles a entamé les travaux préparatoires à la construction de l’ouvrage de la NRL courant 2016. Depuis le mois d’août, ses hommes travaillent sur une culée (C0) en surplomb de l’océan Indien. Ils forent 24 pieux de 40 m à travers le basalte avec un marteau fond de trou d’un mètre de diamètre en le tubant à l’avancement. Inhabituelle pour un tel diamètre, cette technique a nécessité l’installation de huit compresseurs de 21 000 litres. Ces travaux de fondations doivent se terminer à la fin janvier prochain. L’ouverture de la NRL est prévue quant à elle en 2020.
J.D

http://www.chantiersdefrance.fr/marches ... -littoral/

et aussi
http://www.lemoniteur.fr/article/viaduc ... s-34934084


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Nov 2017 22h48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
juste une photo chez Chantiers de France

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Nov 2017 10h46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
De la Guyane, à La Réunion, SAMT équipe 4 grands ouvrages majeurs
Par la rédaction, le 24 novembre 2017

La société SAMT, spécialiste de l’armature des grands ouvrages d’art, fournit en armatures métalliques 4 grands projets actuellement menés aux 4 coins du monde : la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion, le Tokamak d’Iter à Cadarache, le pas de tir de la future fusée Ariane 6 en Guyane et le pont de l’Atlantique sur le Canal de Panama.
 
A La Réunion, la SAMT Océan Indien produira 100% des armatures de la Nouvelle Route du Littoral, soit le viaduc en mer, les digues et les échangeurs. En tout, près de 80 000 t sur les 5 ans de travaux prévus. La SAMT assure la pose des armatures des piles du viaduc en mer, du mur chasse-mer et des ouvrages hydrauliques des digues ainsi que de l’échangeur de La Possession (au total 50 000 t). Armaturis fournit pour sa part les coupleurs Hérisson qui assurent la liaison primordiale entre les embases et les têtes de pile posées par la barge Zourite.
 
Sur le chantier Iter, la SAMT Ingénierie participe au projet en concevant avec modélisation en 3D les armatures les plus complexes du Tokamak. La SAMT se charge quant à elle de fournir et de poser l’ensemble des armatures du bâtiment principal du réacteur, soit plus de 17 000 t. Armaturis doit pour sa part fournir près de 300 000 coupleurs Hérisson.
 
En Guyane, la fourniture et la pose sur site de l’ensemble des armatures et des coupleurs Hérisson du chantier du pas de tir d’Ariane 6 sont assurées par la SAMT. Les armatures seront coupées et façonnées en partie depuis Saint-Chamas puis transportées par voie maritime sur site ou bien directement produites sur place dans un atelier monté in situ. SAMT Ingénierie a réalisé la modélisation 3D de l’ensemble des armatures du carneau qui reste la partie la plus sollicitée de l’ouvrage.
 
Enfin, depuis 5 ans maintenant, la société participe à la construction du pont de l’Atlantique, un ouvrage en béton à la travée centrale de 530 m, situé à 3 km au nord des écluses de Gatún, près de la ville de Colon. Sur ce chantier mené par Vinci, elle assure les modélisations 3D, détermine les gabarits et les méthodes, réalise le décorticage et met à disposition du personnel encadrant sur le site.

https://www.constructioncayola.com/infr ... ajeurs.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Avr 2018 11h11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Juin 2018 19h32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image

La Réunion : sur la route...du littoral
Par Steve Carpentier, le 11 juin 2018

La nouvelle route du littoral actuellement en construction sur l’ile de la Réunion est l’un des chantiers phare des DOM-TOM. Conçue en deux parties, cette infrastructure colossale comprend d’une part un viaduc terrassé en mer et des sections de digues en partie terrestre, le tout sur près de 12,5 kms. La rédaction s’est rendue sur place pour un reportage exceptionnel sur un chantier non moins exceptionnel.

C’est une route qui va changer profondément le quotidien des quelque 65.000 automobilistes qui chaque jour emprunte la RN1 entre Saint Denis et la Possession, au nord ouest de l’Ile de la Réunion. Aujourd’hui, la nationale est devenu le cauchemar des Réunionnais. Car l’actuelle route du littoral, construite sur la mer dans les années 70, est un itinéraire hautement stratégique qui relie le port de commerce à la capitale administrative de l’ile et à son aéroport international. Mais en raison des aléas climatiques, elle est plus de 30 jours par an basculée. En clair, depuis 2010 et la désagrégation progressive de la colline au dessous de laquelle serpente la N1, elle est fermée dans un sens de circulation. Le trafic emprunte donc deux voies au lieu de quatre. Résultat : des embouteillages monstre, et plus de 2H30 pour parcourir les 30 kms qui relient la ville de La Possession à Saint-Denis. Chantier pharaonique, la nouvelle route du Littoral, même si elle n’empêchera pas les embouteillages classiques de fin de journée, est donc un ouvrage majeur pour fluidifier le trafic automobile sur l’ile et faciliter les échanges. Le chantier qui a débuté en 2014 consiste donc à construire une infrastructure de 12,5 kms avec profil en travers de 2X2 voies + BAU+réservation d’emprise pour un futur transport en commun sur voie propre (en clair, un bus) + piste cyclable. Le tout sur trente mètres de large. Le viaduc sera éloigné de 100 à 300 mètres de la falaise.

Mélange de digues et de viaduc

Le chantier est un mélange de digues et de viaduc en mer. Le viaduc, pièce maitresse du projet, court sur 5409 mètres très exactement, en partie sud du projet. Le tablier est aujourd’hui complété à environ 60%. Chaque jour, le lanceur pose deux paires de voussoirs et fait avancer de 16 m le tablier. Sur les 48 piles, dix sept restent à poser en mer. La NRL, c’est un budget pour l’heure évalué à 1,66 milliard d’euros, dont 716 millions pour la seule partie maritime. Le chantier est conduit par Vinci Construction Grands Projets qui est mandataire de l’opération, avec dans le groupement Bouygues TP et Demathieu Bard Construction. Actuellement, ce sont près de 800 ouvriers qui travaillent sur le viaduc et les cinq tronçons de digues et qui mettront en oeuvre à terme quelque 38.000 tonnes d’acier et 300.000 m3 de béton sur la seule partie en mer. La livraison du viaduc est prévue pour l’heure en 2019. Didier Robert, le président du conseil régional de l’ile de la Réunion, a admis devant la presse locale et internationale présente lors de la visite du chantier vendredi dernier que l’ouverture de la route prévue au départ fin 2020 ne pourra pas se faire avant 2021, voire 2022. En cause : la difficulté d’approvisionnement en granulats pour la construction des digues. Le chantier fait en effet face depuis quelques mois à un imbroglio juridique sur l’ouverture de carrières capables d’assurer la livraison de près de près de 18 millions de tonnes de matériaux pour l’ensemble du projet.
Pour l’heure,le chantier avance, et notamment en parallèle à la construction du viaduc le terrassement des digues sur 6.300 métres pour un budget de près de 800 millions d’euros (798 plus exactement). C’est à un groupement composé de GTOI (Colas à la Réunion), SBTPC et Vinci Terrassement qu’a été confié ce lot qui consommera 2,3 millions de m3 d’enrochements, 2,6 millions de m3 de remblais et plus d’un million de m3 de béton.

Environnement versus construction ?

A l’instar des grands projets d’infrastructure qui en leur temps avaient défrayé la chronique comme le Pont de l’Ile de Ré ou le Viaduc de Millau, la nouvelle route du Littoral fait face depuis le début à une opposition des défenseurs de l’environnement qui critiquent un projet qui défigurerait l’ile de l’océan indien. Le conseil Régional de la Réunion, maitre d’ouvrage et d’oeuvre du projet a donc mis en oeuvre un lot de mesures compensatoires pour réduire l’impact écologique de ce méga projet en béton. Plus de 80 millions d’euros ont ainsi été réservés pour aider des associations et des projets locaux de préservation de l’environnement. Plus de 150 mesures ont ainsi été mises en oeuvre notamment pour la sauvegarde de la baleine, la protection des oiseaux marins ou des tortues marines. Green-Washing pour certains, ces mesures viennent toutefois compenser en partie l’impact de la nouvelle route. Avec un hiatus qui a chaque fois revient pour ce genre de projet : comment concilier développement économique et défense de l’environnement ? Pour l’heure, les Réunionnais n’ont pas d’autre échappatoire que de maudire les bouchons de fin de journée, en regardant...la route en construction, à 300 m au large.

NB : retrouvez dans les prochains numéros de nos revues BTP Magazine et Terrassements & Carrières nos reportages complets en photos du chantier de la NRL.

Crédit : BTP Mag/ Steve Carpentier
https://www.constructioncayola.com/infr ... ttoral.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Juin 2018 15h40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image
La mégabarge « Zourite » doit poser 48 piles pour construire le viaduc de 5,4 km. Quatre bordées de sept marins se relaient 24 heures sur 24 sur la barge, 12 heures par jour pendant 15 jours, en alternance avec autant de repos.

Reportage : à La Réunion, les marins immobiles font le pont
Publié le 13/06/2018 11:50 | Mis à jour le 14/06/2018 07:53

Tout près des côtes de La Réunion, les marins de la mégabarge Zourite transportent les piles du plus long viaduc en mer de France.

Raphaël Ortscheidt a rencontré ces marins - pêcheurs, anciens skippers ou employés à l’offshore du groupe Bourbon - qui participent à ce chantier pharaonique où « rien n’est à taille humaine ». C’est le sujet du reportage à découvrir dans le marin du jeudi 14 juin. Aperçu en images.


Les piles du viaduc sont composées de trois parties, assemblées en mer. Chacune pèse plusieurs milliers de tonnes.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Juin 2018 15h45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
la suite

À l’achèvement du chantier, fin 2018, Thierry Suzanne retournera à son métier de pêcheur.
Image

Visite du sommet de la « Zourite », à 55 mètres, avec le second Pierre-Antoine Lizée.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Juin 2018 15h52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
la suite

La mégabarge a coûté 80 millions d’euros. Elle mesure 107 mètres de long pour 44 de large. Ses huit jambes ont chacune une poussée de 4 000 tonnes.
Image

Fabien Géreux a passé dix-huit ans dans l’offshore et le service avant de prendre les commandes de la « Zourite ». À bord, c’est le capitaine qui commande et autorise les opérations du BTP, en fonction des paramètres météorologiques, de la visibilité…
Image

reportage sur Le Marin papier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Juil 2018 18h24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image

Sur la route du littoral, baleines et dauphins cohabitent avec les travaux
Emmanuelle Picaud | le 03/07/2018

Outre ses dimensions monumentales, le chantier de la nouvelle route du littoral, à la Réunion, accueille une faune exceptionnelle, dont des dauphins et des baleines. Des mesures environnementales pour les préserver sont mises en œuvre pendant la durée du chantier.

Avec sa vue imprenable sur l’Océan Indien, le paysage offert par le chantier de la nouvelle route du littoral, à la Réunion, a des airs de cartes postales. Dauphins, baleines, récifs coralliens… une faune et une flore très riches évoluent en effet au pied du chantier. Revers de la médaille, la préservation de ce cadre idyllique demande un effort de chaque instant, qui plus est lorsque des opérations de génie civil sont organisées en pleine mer.

Chaque matin, un ULM passe au-dessus du chantier pour détecter l’éventuelle présence de mammifères marins à proximité du lieu. « Un jour, nous avons eu des baleines à bosse, suite à quoi le chantier a été arrêté pendant 48 heures », témoigne Yves Capon, responsable d’agence chez Biotop. Sur les 80 millions d’euros alloués pour le chantier, la part de la préservation des milieux physiques et naturels représente 5% du budget de l’opération. Assez pour encourager les initiatives innovantes dans ce domaine. « Jusqu’à présent, on manque de retour de ce type sur les chantiers français. Notre idée, pour cette opération, c’est de compiler des connaissances pour ensuite s’en inspirer pour d’autres projets, nationaux ou internationaux », explique le responsable.

Seuil acoustique de 160 dB

A l’heure actuelle, deux espèces de cétacés évoluent dans les eaux réunionnaises : le grand dauphin de l'indo-pacifique, présent toute l’année, et la baleine à bosse, présente uniquement pendant l’hiver austral. Pour préserver leur milieu naturel, les équipes du chantier respectent des seuils de bruit parmi les plus contraignants au monde. « Notre seuil acoustique, fixé à 160 dB maximum, est inspiré de la réglementation allemande. A titre de comparaison, un bruit [...]

https://www.lemoniteur.fr/article/sur-l ... ux.1979784


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2018 21h14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Image
par cayola le 23 aout 2018


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Oct 2018 22h43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Imagenouvelle-route-littoral par cayola 180820 by bgmt17, sur Flickr
par cayola 180820


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 27 Oct 2018 13h56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
dans le supplément du Marin de cette semaine:

Citation:
La difficulté à trouver des roches sue lesquelles construire la partie digue de la route retarde le chantier. La livraison d'une demi-route est évoquée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Nov 2018 19h44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
ImageNRL Reunion par Vinci by bgmt17, sur Flickr

sur le site de Vinci


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Mar 2019 23h18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Des gabions Maccaferri sur la Nouvelle Route du Littoral à La Réunion
Par la rédaction, le 20 mars 2019


Des merlons pare-blocs en gabions ont été installés à La Réunion afin de protéger la Nouvelle Route du Littoral contre les chutes de blocs qui tombent de la falaise.

Egis, maître d’oeuvre de ce gigantesque projet, a opté pour un talus raidi par géosynthétiques avec un parement en gabions double torsion, afin de protéger les digues côté terre. Ces dernières ont une hauteur variable de 1 à 17 m. En plus de la fonction de soutènement, l’ouvrage devait être en mesure de reprendre un impact lié à une chute de bloc d’une intensité de 1300kJ, soit un bloc de 6,5t lancé à 70km/h.

Maccaferri a été sollicité pour réaliser les plans de calepinage, les plans d’implantation et pour fournir environ 60 000 m3 de gabions double torsion. A noter que les gabions peuvent être remplacés (massif renforcé à l’arrière autostable) et dans les zones où des blocs pourraient atteindre le parement, un double gabion a été mise en place (environ 60% du parement de la digue), servant de "fusible".
Les cages sont en grillage double torsion revêtu de PVC, pour une meilleure durabilité.

Le chantier de la NRL à La Réunion. Crédit photo : Région Réunion - Laurent de Gebhardt

https://www.constructioncayola.com/infr ... al-reunion


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Mar 2019 20h37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Mai 2012 11h28
Messages: 4614
Localisation: LA ROCHELLE
Nouvelle Route du Littoral à La Réunion : pile à la fin
Par J.T., le 22 mars 2019

Sur le chantier de la nouvelle route du littoral à La Réunion, les derniers voussoirs du tablier du viaduc sur la mer et les protections maritimes sont en cours de finalisation dans l’optique d’un achèvement annoncé fin 2019. Les équipes de travaux se concentrent sur la pose de la dernière pile avant d’attaquer la construction du dernier tronçon de digue de 2,7 km – soit 20 % du linéaire - entre La Possession et la Grande Chaloupe.

https://www.constructioncayola.com/infr ... n-pile-fin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com